Hyundai

09 mars 2018 09:00; Act: 09.03.2018 18:12 Print

Hyundai i30N, la petite bombe avec 275 chevaux

Au beau milieu des compactes sportives, la i30N ne dépareille pas avec son moteur mordant et son châssis très efficace.

storybild

La i30N est le premier pas très ambitieux du constructeur sud-coréen Hyundai dans la jungle des compactes sportives où Peugeot, Seat, Honda, Volkswagen et Renault bataillent en permanence. L'i30N est la suite logique de l’engagement de Hyundai en championnat du monde des rallyes WRC, avec le pilote belge Thierry Neuville.

La N est née à Namyang (Corée du Sud) dans le R&D Centre global de Hyundai Motor et elle a été affûtée sur le circuit du Nürburgring, tout près du Testing Center Hyundai. Grosses jantes 19 pouces, gros freins, double sortie d’échappement, éléments aérodynamiques de rigueur, la i30N a toute la panoplie, y compris cette teinte bleue originale et ses lisérés rouges.

Dommage qu'à bord les seuls indices sportif soient les indispensables sièges style baquet et deux petites touches spécifiques sur le volant. En Performance Package, son 2.0 essence turbo affiche une puissance de 275 ch pour un couple de 353 Nm. Ce moteur gronde dès le démarrage. Il prend les tours et bénéficie pleinement d’une boîte manuelle 6 bien étagée, au guidage ferme et précis.

Par rapport à une i30 normale, les trains roulants ont été totalement revus et la structure rigidifiée. Direction, amortissement, gestion moteur, tout est paramétrable selon plusieurs lois grâce à deux boutons sur le volant. Agilité, équilibre facile, tempérament à revendre, cette i30N offre un maximum de sensations.

(Denis Berche/L'essentiel)