Automobile

28 août 2020 23:10; Act: 31.08.2020 14:28 Print

Il propose 1 million de dollars pour pirater Tesla

Elon Musk a confirmé que son entreprise a fait appel au FBI pour déjouer une cyberattaque. Un pirate russe de 27 ans a été arrêté.

storybild

Le pirate projetait d’introduire un rançongiciel dans la Gigafactory de Tesla située près de Sparks, dans l’État du Nevada. (photo: KEYSTONE)

Sur ce sujet
Une faute?

«Grand merci. C’était une attaque sérieuse», a écrit jeudi Elon Musk sur son compte Twitter en réaction à un article de Teslarati. Le patron de la firme automobile Tesla a ainsi confirmé que l’entreprise anonyme visée par une tentative de piratage était bien la sienne. Une plainte rendue publique cette semaine décrivait une attaque informatique contre une société, dont le nom n’était pas mentionné, mais qui était située à Sparks, dans l’État du Nevada. Le site spécialisé a rapidement annoncé qu’il s’agissait de Tesla qui possède dans cette ville une Gigafactory, usine de fabrication de moteurs électriques et de pack de batteries, entre autres. La cyberattaque visait à introduire un rançongiciel sur les ordinateurs de l’usine. Mais les plans d’Egor Igorevich Kriuchkov, un pirate Russe de 27 ans, ne se sont pas déroulés comme prévu.

Cet homme a contacté et rencontré un employé russophone de Tesla, dans le but de le soudoyer en lui offrant la somme de 1 million de dollars en bitcoin ou en cash. Il devait servir de relais en déployant le logiciel malveillant sur les ordinateurs de l’usine. But: obtenir une rançon de la part de Tesla pour que le constructeur de voitures électriques récupère ses données. Mais malgré l’offre alléchante, l’employé a refusé de jouer les complices et a alerté sa hiérarchie ainsi que les autorités compétentes. L’enquête du FBI a mené à l’interpellation du pirate à Los Angeles, alors qu’il était sur le point de quitter les États-Unis, avant de le mettre sous les verrous. L’homme de 27 ans, qui a été mis sous les verrous, serait l’auteur de précédentes attaques contre d’autres sociétés.

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chuipasla le 29.08.2020 21:36 Report dénoncer ce commentaire

    Plus le marché de la voiture connectée se développera, plus celui de la voiture piratée aussi. Là c'est encore ciblé sur une usine, mais dans quelques années, ce seront les particuliers qui seront pris en otage par ce genre d'attaques. Et à ce moment-là, entre les bagnoles téléguidées qui foncent dans la foule, les vols de voitures à distance, les gens pris en otage dans leur propre voiture... on va en faire des bons films avec Elon!

  • joueur le 29.08.2020 18:53 Report dénoncer ce commentaire

    C'est toujours un jeu assez drole de se connecter aux voitures "high tech" le plus dure est de trouver la frequence des ondes si ce n'est que parfois le bluetooth peut suffire :)

  • TontonB le 30.08.2020 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Il va falloir préparer les brouilleurs électromagnétiques.

Les derniers commentaires

  • TontonB le 30.08.2020 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Il va falloir préparer les brouilleurs électromagnétiques.

  • Chuipasla le 29.08.2020 21:36 Report dénoncer ce commentaire

    Plus le marché de la voiture connectée se développera, plus celui de la voiture piratée aussi. Là c'est encore ciblé sur une usine, mais dans quelques années, ce seront les particuliers qui seront pris en otage par ce genre d'attaques. Et à ce moment-là, entre les bagnoles téléguidées qui foncent dans la foule, les vols de voitures à distance, les gens pris en otage dans leur propre voiture... on va en faire des bons films avec Elon!

  • joueur le 29.08.2020 18:53 Report dénoncer ce commentaire

    C'est toujours un jeu assez drole de se connecter aux voitures "high tech" le plus dure est de trouver la frequence des ondes si ce n'est que parfois le bluetooth peut suffire :)

  • reinedesabba le 29.08.2020 08:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dommage il y en auras un autre