Fiat 1200 TV Trasformabile

29 février 2020 20:01; Act: 29.02.2020 20:03 Print

La championne italienne de la métamorphose

Cabrio ne rime pas forcément avec Alfa Romeo. Fiat a également construit des cabriolets sportifs qui continuent de ravir les épris d'«italianità».

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Dans les années 1950, l'offre de Fiat comptait une série de petits cabriolets sportifs. Le constructeur italien ne les avait d'ailleurs pas simplement nommés «cabriolet», mais «Trasformabile» (transformable), ce qui leur apportait une consonance plus exclusive. En 1957, la Fiat 1200 TV Trasformabile est venue remplacer la 1100 TV, basée sur la gamme de la série Fiat 103.

La nouvelle TV (abréviation de Turismo Veloce, qui signifie sportive) en avait un peu plus sous le capot que sa prédécesseure. Le conducteur avait désormais à sa disposition un moteur quatre cylindres avec têtes de cylindres en aluminium de 1221 cm3, d'une puissance de 53 ch, ce qui, en raison du faible poids du véhicule de 960 kg, était amplement suffisant. Le changement de vitesses s'effectuait par l'intermédiaire d'une boîte manuelle à quatre rapports dont la première n'était pas synchronisée. Les freins à tambour des quatre roues assuraient la décélération.

Sièges pivotants

Une fois à l'intérieur, le conducteur se retrouvait face à un tachymètre linéaire qui répondait alors au goût des clients, mais qui, aujourd'hui, n'a plus rien de sportif. Le volant Nardi en bois du modèle précédent a laissé place à un volant Fiat à trois branches. On a équipé la petite sportive de sièges pivotants, afin de faciliter la montée et la descente de véhicule à ces dames et de leur éviter de se cogner au coin de la vitre panoramique.

Une «radio» était «disponible sur demande, moyennant un supplément», comme l'indiquent les documents de vente de l'époque. Des vitres latérales avec des manivelles et une capote, que l'on pouvait fermer en cas de pluie, assuraient l'étanchéité de la petite Fiat.

Inspiration d'outre-Atlantique

On doit le design de la robe en tôle de la version décapotable de Fiat à Fabio Luigi Rapi, qui a également conçu le coupé «Otto Vu», le premier V8 de l'histoire de Fiat. Certains éléments ne sont pas sans rappeler la Lancia Aurelia Cabriolet, dessinée par Pininfarina et construite à hauteur de quelques exemplaires entre 1954 et 1955. Le mystère demeure quant à savoir si l'un s'est inspiré de l'autre en matière de design.

Pour la TV Trasformabile, Rapi a manifestement été piocher outre-Atlantique, où les vitres panoramiques et les ailerons arrière étaient très en vogue. Le designer les a intégrés à la petite 1200, sans en faire trop, selon lui. Ces éléments n'ont cependant pas fait l'unanimité auprès de la presse spécialisée et des potentiels acheteurs, la Trasformabile ne remportant pas un franc succès.

Avec une longueur de 4,03 mètres et une largeur d'à peine 1,52 mètre, le spider de Rapi est une sportive aérienne qui n'avait certainement pas à avoir de complexe d'infériorité face à ses congénères aux moteurs plus puissants.

Une classique convoitée

Même aujourd'hui, le design de Fabio Luigi Rapi en jette assurément plus que la robe en tôle de Pininfarina de son successeur, même si les deux ont vieilli dignement. Alors qu'à l'époque, la Fiat bien moins opulente se vendait mieux que celle qui se prenait pour une Américaine, c'est tout l'inverse aujourd'hui. En raison de sa rareté, la Trasformabile est souvent plus chère aux enchères et fortement appréciée dans les concours d'élégance.

La voiture représentée ici a été remise en état en 2015 par le spécialiste de la restauration automobile Bacchelli & Villa à Modène et dispose de «numéros équivalents». Elle sera proposée aux enchères d'Amelia Island de RM/Sotheby's, qui auront lieu les 6 et 7 mars 2020.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • The Boss le 01.03.2020 10:41 Report dénoncer ce commentaire

    Superbe !

  • hanibal le 02.03.2020 09:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les italiennes font rêver,c’est ça la magie. En générale elles sont rouges et rapides

  • mygalle le 02.03.2020 09:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ne citons que Ferrari maseratti paganisme Langborghini ........ C est pas de standing????

Les derniers commentaires

  • michel23 le 02.03.2020 20:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle a sa place sur la riviera italienne, vers San Remo...

  • Mono le 02.03.2020 11:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Waouh le siège pivotant, la classe à l'état pur! Très très belle restauration, la couleur du cuir est magnifique et le moteur...quelle simple mécanique, a une époque où l'on pouvait tout faire sois même. En un mot, MAGNIFIQUE

  • Pas mal ! le 02.03.2020 10:42 Report dénoncer ce commentaire

    La calandre d'une BMW et le profil de la Peugeot 403 de Columbo. Elle irait bien accompagnée d'une Vespa

  • hanibal le 02.03.2020 09:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les italiennes font rêver,c’est ça la magie. En générale elles sont rouges et rapides

  • mygalle le 02.03.2020 09:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ne citons que Ferrari maseratti paganisme Langborghini ........ C est pas de standing????