Automobile

30 novembre 2018 09:00; Act: 30.11.2018 12:47 Print

La petite électrique de BMW gagne en autonomie

Avec sa nouvelle génération de batteries, la i3 laisse la possibilité d’escapades plus confortables.

storybild

Avec ses nouvelles batteries, la i3 peut désormais parcourir 260 kilomètres en utilisation quotidienne.

Sur ce sujet
Une faute?

BMW accentue l’attractivité de la voiture électrique, en dotant son i3 de nouvelles batteries qui élargissent encore son autonomie. Lors de son lancement en 2013, la petite allemande montrait une capacité de 60 ampères-heure (Ah) et une énergie de 22,6 kWh, avant de gagner un tiers de puissance trois ans plus tard.

Cette troisième génération double les données d’origine, à 120 Ah et 42,2 kWh. Le tout en maintenant une taille et un poids inchangés, ce qui reste le nerf de la guerre dans la course à l’économie d’énergie. La BMW i3 et son pendant sportif i3s peuvent désormais, en utilisation quotidienne, parcourir 260 km, soit une augmentation de près de 30%.

De 0 à 100 km/h en sept secondes

Séduisant, en théorie, et... réalisable en pratique. Mais pas dans n’importe quelles conditions. Inséré dans un trafic mêlant passages en ville et sur routes secondaires, le concept montre toute son utilité. Enclenché à bon escient, le régulateur de vitesse adaptatif gère de manière optimale les tempos de rechargement aux freinages et décélérations.

On surprend alors la jauge permettant d’observer cette récupération d’énergie cinétique aller jusqu’à grignoter des gains d’autonomie... Le stress de tomber en rade d’énergie s’efface. Mission accomplie.

Ce qui ne se fait pas aux dépens d’une conduite dynamique, les moteurs de 170 et 184 ch permettant de régler le 0 à 100 km/h en sept secondes.

(De notre envoyé spécial à Faro, Mathieu Vacon)