Essai auto

17 mai 2019 09:00; Act: 17.05.2019 11:00 Print

Le CLA de Mercedes joue les séducteurs

L'association d'une ligne de haut de glace très étirée et de portes sans encadrement donne au CLA un caractère très élégant.

storybild

Sur route, le CLA profite naturellement des progrès de la Classe A. Plus sportif et plus confortable, il tire profit de sa suspension pilotée, qui digère toutes les irrégularités même en jantes 19 pouces.

Sur ce sujet
Une faute?

Ce n'est pas une CLS, mais ça y ressemble à bien des égards. Après le renouvellement de la Classe A entamé en 2018, Mercedes change du tout au tout son coupé 4 portes CLA. Avant en forme de «nez de requin», capot long à bossages, voie large associée à des ailes proéminentes, arrière de type GT, ligne de toit fuyante, vitres sans encadrements, ce CLA, mini-CLS dans l'âme, est séduisant, surtout dans sa version 250 4Matic à la robe noire et aux parements orange pour une splendide version spéciale «Edition 1».

Avec ses 4,69 m de long, c'est 5 cm de plus que le précédent CLA et 27 cm de plus que la compacte Classe A dont il dérive. Le coffre gagne 90 l par rapport à celle-ci, mais la malle est plus compliquée à utiliser qu'un banal hayon.

Plus sportif et plus confortable

Si les dimensions s'avèrent en hausse, c'est pour mieux profiter au style du CLA qu'à l'espace à bord. Les places arrière souffrent en effet d'une garde au toit réduite pour y caser de solides adultes. Et la visibilité de trois-quarts se retrouve entravée. Sur route, le CLA profite naturellement des progrès de la Classe A. Plus sportif et plus confortable, il tire profit de sa suspension pilotée, qui digère toutes les irrégularités même en jantes 19 pouces. Côté direction, tout est plus précis, plus dynamique, plus sain.

Avec son 2 litres de 224 ch, le plus puissant du catalogue, le CLA 250 4Matic permet de se faire plaisir même s'il faudra attendre le CLA 35 AMG de 306 ch pour faire des chronos et rouler vraiment sport.

Plus sagement, le 4 cylindres 1,3 l du CLA 200 offre des performances et un agrément tout à fait convenables. Les amateurs de diesel auront droit au 180d, seul diesel disponible au lancement (un 1,5 l de 116 ch). Les 200d (150 ch) et 220d (190 ch) arriveront plus tard. Plus agréable sur tous les plans, bien plus séduisant, le nouveau CLA est parti pour faire mieux que son devancier.

(De notre envoyé spécial à Munich (Allemagne), Denis Berche/L'essentiel)