Automobile

14 février 2020 10:00; Act: 14.02.2020 12:43 Print

Le Tucson en version plus musclée

Le Tucson est le premier SUV de Hyundai à bénéficier de la finition N-Line. Design plus musclé et trois motorisations au rendez-vous.

storybild

Modèle Hyundai le plus vendu en Europe, le Tucson intègre dans sa gamme N-Line un moteur essence 1.6 de 177 chevaux.

Sur ce sujet
Une faute?

Calandre en chrome noir, jantes de 19 pouces noires, aileron arrière et double sortie d'échappement ronde, le Hyundai Tucson N Line se donne de nouveaux atouts pour arborer des airs de voiture sportive. L'intérieur se pare ainsi de surpiqûres rouges, notamment sur le volant et le pommeau de levier de vitesses, ses sièges sport associant le cuir et la suédine.

Le Tucson est ainsi le troisième modèle de la gamme du constructeur sud-coréen à se doter de la finition N-Line après les i30 et i30 Fastback. Sur le plan mécanique, le Tucson N Line reprend les puissants moteurs 1.6 T-GDi essence de 177 ch et 2.0 CRDi diesel de 186 ch. Ce dernier présente l'avantage de bénéficier de la technologie mild hybrid avec alterno-démarreur et batterie de 48V. Une technologie reprise maintenant sur le plus petit 1.6 CRDi essence de 136 ch, dont le Tucson N Line est le premier à disposer. Un dispositif micro-hybride censé réduire, selon Hyundai, la consommation et les émissions de CO2.

Le Tucson N Line est disponible en version deux roues motrices ou en transmission intégrale. Équipé des deux plus grosses motorisations, il profite d'une direction et de suspensions recalibrées pour permettre un comportement plus dynamique. Mais contrairement à l'i30, et pour l'instant, ce Tucson n'est pas proposé en version N bien plus performante.

Sur notre modèle d'essai, la boîte séquentielle à sept rapports s'est révélée réactive et bien gérée, servant un moteur plutôt silencieux et pas trop gourmand. Mais même en version N-Line, plus sportive par l'aspect que par les performances, ce SUV au bon gabarit n'offre pas de folles sensations. Avec un look plus remarqué, il tient son rôle de «routier».

(Denis Berche/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • swingy le 14.02.2020 17:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Apparemment il est gratuit ????

Les derniers commentaires

  • swingy le 14.02.2020 17:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Apparemment il est gratuit ????