Automobile

25 août 2020 22:21; Act: 26.08.2020 15:33 Print

Tesla met des bâtons dans les roues des hackers

La firme automobile a déployé une mise à jour logicielle pour tenter de dissuader les bidouilleurs de doper les performances de leurs voitures à moindres frais.

storybild

La Tesla Model 3. (AP Photo/David Zalubowski) (photo: KEYSTONE)

Sur ce sujet
Une faute?

Tesla est parti en guerre contre certains de ses clients qui préfèrent recourir à des services tiers moins chers pour augmenter les performances de leurs véhicules, plutôt que d’acheter les options officielles du constructeur automobile. La firme de véhicules électriques a déployé une mise à jour logicielle numérotée 2020.32.1 à destination des voitures Model 3 dans le but de contrer la pratique de ces hackers. Des bidouilleurs se servent, à leurs propres risques, d’un outil commercialisé par la société canadienne Ingenext qui permet d’augmenter les performances du véhicule en contournant les limitations de Tesla. Le boîtier permettant de bénéficier de 50 ch supplémentaires est capable de réduire le temps d’accélération de 0 à 100 km/h à 3,8 secondes au lieu de 4,4 secondes. Il est aussi en mesure d’activer un mode de conduite spécial qui désactive le contrôle de la traction tout en maintenant le système ABS et la direction assistée. Le tout est vendu environ deux fois moins cher que les quelque 2 000 dollars normalement demandés par Tesla pour la Model 3 avec une transmission intégrale Dual Motor.

Les hackers qui ont installé la dernière mise à jour de Tesla se retrouvent désormais avec la notification «modification incompatible du véhicule détectée», et l’avertissement d’un «risque potentiel de dommages ou d’arrêt» affiché en permanence sur leur écran de bord. Cela n’aurait toutefois pas d’incidences sur le fonctionnement du véhicule, rapporte le site Electrek.

Le jeu du chat et de la souris ne fait que commencer. La société Ingenext a déjà annoncé avoir prévu un correctif de sa solution logicielle. Il devrait être prêt dans «une à deux semaines».

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jose Plaxidop le 26.08.2020 08:00 Report dénoncer ce commentaire

    Alala ces Canadiens.. tous des hackers

Les derniers commentaires

  • Jose Plaxidop le 26.08.2020 08:00 Report dénoncer ce commentaire

    Alala ces Canadiens.. tous des hackers