Révolution dans l'automobile

17 novembre 2014 11:02; Act: 18.11.2014 12:31 Print

Toyota sort une voiture à pile à combustible

Le constructeur japonais va lancer officiellement mardi, à Tokyo, la Mirai, la première berline à pile à combustible commercialisée à grande échelle dans le monde.

Sur ce sujet

Son nom est Mirai (futur en japonais) et elle sera vendue dans un premier temps au Japon pour environ 7 millions de yens (48 000 euros au cours actuel), puis à l'été 2015 aux États-Unis et en Europe. Cette voiture est alimentée par une pile à combustible à base d'hydrogène, sur le principe de l'électrolyse inversée: de l'électricité est générée en faisant passer dans un circuit des électrons extirpés d'atomes d'hydrogène. Ces derniers se combinent ensuite avec l'oxygène de l'air pour former de l'eau, seule émission produite par le véhicule, de ce fait jugé très écologique. «Aujourd'hui nous sommes à un tournant dans l'industrie automobile», s'enthousiasme Akio Toyoda dans une vidéo mise en ligne lundi sur le site du groupe.

«C'était un objectif audacieux et exaltant, et maintenant c'est une réalité». Cette «berline quatre portes peut voyager 480 km avec un seul plein d'hydrogène, effectué en moins de cinq minutes, et ne relâche dans l'atmosphère que de la vapeur d'eau», décrit-il, une prouesse selon lui, rendue possible par «de nombreuses années de travail» et de tests dans des conditions climatiques extrêmes. L'hydrogène «peut être créée à partir de pratiquement n'importe quoi, même des ordures ménagères!», souligne encore le PDG de Toyota, déjà pionnier des véhicules hybrides.

Les stations de recharge restent cependant peu nombreuses dans le monde. Au Japon, elles sont un peu plus d'une trentaine, et les projets d'expansion prendront encore du temps du fait notamment des coûts de construction. Toyota développe des véhicules à pile à combustible depuis plus de 20 ans, utilisés en interne. En 2002, il a franchi une étape supplémentaire en proposant en leasing un SUV de ce type sur une base limitée au Japon et aux États-Unis. Son concurrent et compatriote Honda Motor a déjà vendu un modèle similaire mais en très peu d'exemplaires sur un petit nombre de marchés.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Florence le 17.11.2014 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Ces japonais sont vraiment des génies, à la pointe des hybrides avec Toyota et Lexus depuis 20 ans, ils sont toujours en pointe.

  • Futur le 17.11.2014 11:46 Report dénoncer ce commentaire

    D'un point de vu financier ce sera un gros flop selon moi. Cependant dans 30-40 ou 50ans Toyota pourra revendiquer d'être le premier à avoir proposé ce système au grand public. La prius a fait beaucoup de bien à l'image de ce constructeur avangardiste ! Félicitation et courage car le chemin à accomplir est encore long pour démocratiser cette énergie (et trouver des moyens "écologiques" pour la produire).

  • Jankeke le 18.11.2014 08:47 Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup de gens disent : "Oui, mais il faut consommer de l'énergie pour produire de l'hydrogène donc ça pollue autant que l'essence". Ces gens oublient trop vite qu'il faut beaucoup d'énergie pour acheminer le pétrole (super-tankers, etc) et le raffiner. Et tout ça pollue énormément avant même de brûler cette précieuse essence dans nos moteurs. J'aimerais bien savoir combien d'énergie il faut investir pour faire 1 litre d'essence et son équivalent énergétique en hydrogène, depuis l'extraction au réservoir. Puis comparer la pollution générée pour la fabrication et la consommation.

Les derniers commentaires

  • Jankeke le 18.11.2014 08:47 Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup de gens disent : "Oui, mais il faut consommer de l'énergie pour produire de l'hydrogène donc ça pollue autant que l'essence". Ces gens oublient trop vite qu'il faut beaucoup d'énergie pour acheminer le pétrole (super-tankers, etc) et le raffiner. Et tout ça pollue énormément avant même de brûler cette précieuse essence dans nos moteurs. J'aimerais bien savoir combien d'énergie il faut investir pour faire 1 litre d'essence et son équivalent énergétique en hydrogène, depuis l'extraction au réservoir. Puis comparer la pollution générée pour la fabrication et la consommation.

  • toyot... ahhh le 18.11.2014 08:43 Report dénoncer ce commentaire

    et en cas d'accident..? :)

  • phil le 17.11.2014 18:53 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à Toyota..... une étape importante sur la longue route du refroidissement climatique.....

    • chris le 18.11.2014 07:47 Report dénoncer ce commentaire

      ah oui, et l'hydrogène, il est fabriqué comment?

  • artemis le 17.11.2014 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    j'aime pas le sushi mais si je dois me réincarner un jour, j'aimerai que ça soit en japonais. Robotique, automobile, les vrais changement viennent toujours de la bas. je crois que je vais me mettre aux poisson.

  • alexx le 17.11.2014 15:35 Report dénoncer ce commentaire

    Oui on peut produire de l'hydrogène facilement mais avec quelle énergie ? Nucléaire je suppose

    • artemis le 17.11.2014 16:43 Report dénoncer ce commentaire

      mais non electrolyse inversé . je l'achète de suite

    • phil le 17.11.2014 18:38 Report dénoncer ce commentaire

      Bien sûr avec de l'énergie nucléaire.... ils utilisent de l'eau H2O, de laquelle ils extraient l'hydrogène H et bien sûr comme c'est nucléaire ils utilisent de l'eau lourde, c'est pourquoi les piles à combustible nucléaires pèsent plus lourd.....c'est là que la marmotte intervient (la même qui emballaient le chocolat Milka) pour mettre son expérience à disposition en emballant les piles au riz, qu'ils ont dû clouer pour qu'ils restent accrochés. Simple non ?