Bande dessinée

28 novembre 2018 09:00; Act: 28.11.2018 10:20 Print

«Aniel», dernier Thorgal de Grzegorz Rosinski

Sur un scénario de Yann, Grzegorz Rosinski (77 ans) a dessiné son ultime Thorgal, série née en 1980 avec Jean Van Hamme.

storybild

Thorgal reste un succès colossal.

Sur ce sujet
Une faute?

Aniel, le fruit des amours adultérins entre Kriss de Valnor et Shaïgan-sans-merci (alias Thorgal), a enfin un album à son nom. C'est le 36e de «Thorgal», série mythique, mais c'est surtout le dernier dessiné par Grzegorz Rosinski. Avec Yann au scénario, «Aniel» vient sceller les retrouvailles de Thorgal & Cie et opérer la jonction entre la série mère «Thorgal» et ses deux dérivées «Louve» et «Kriss de Valnor».

Uccle (banlieue chic de Bruxelles). Été 1976. Un ex-cadre financier belge rêvant de devenir romancier-scénariste croise un jeune artiste polonais désireux de percer sur le marché occidental. Aucun des deux ne se doute de ce qui les attend. Le premier album de Thorgal, «La magicienne trahie», paraît en 1980 aux éditions du Lombard. Passant de l'aventure à la science-fiction, du péplum au fantastique, du thriller à la mythologie, la série «Thorgal» impulse les fondements d'une Family Fantasy autour du Viking rebelle, de sa femme Aaricia et de leurs deux enfants Jolan et Louve, sans oublier la méchante de service, Kriss de Valnor.

Un succès éditorial colossal. Près de 15 millions d'albums vendus depuis 1980. Plus de 400 000 volumes vendus chaque année pour une histoire traduite en 18 langues. Il faut y ajouter le succès des trois séries parallèles des «Mondes de Thorgal». Depuis 2010, «Kriss de Valnor», «La Louve» et «La Jeunesse de Thorgal» se sont déjà écoulées à plus de 1,6 million d'exemplaires.

«Je ne sais si c'est le destin ou une coïncidence. Je viens d'avoir 77 ans. Or, le "Journal de Tintin" affirmait que la BD s'adresse aux jeunes de 7 à 77 ans. Je m'amuse en me disant que cette phrase a été prononcée pour moi», explique Grzegorz Rosinski. Il tire sa révérence alors que Jean Van Hamme avait mis la flèche il y a un moment. «Avec Jean, nous avons commencé et grandi ensemble. Nous étions jeunes, beaux, inconnus. Les deux bouts d'une belle chaîne, lui tellement littéraire, moi tellement visuel». Sans ses maîtres Van Hamme et Rosinski, «Thorgal» va quand même continuer à vivre sa vie.

• «Thorgal T. 36 - Aniel». Yann, Grzegorz Rosinski. Le Lombard.

(Denis Berche/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.