Bande dessinée

17 avril 2019 09:00; Act: 16.04.2019 18:11 Print

Après cette BD, vous allez arrêter de fumer!

«Cigarettes», un gros pavé de 160 pages, dénonce l'industrie du tabac et ses ravages sur la santé de ceux qui fument.

storybild

La bande dessinée est adaptée du livre d'un historien américain.

Sur ce sujet
Une faute?

La cigarette est un tueur implacable. Chaque année, dans le monde, elle est responsable d’environ sept millions de décès. Mais l’industrie du tabac tue aussi la planète. La production annuelle de cigarettes coûte ainsi plus de 22,2 milliards de mètres cubes d’eau et nécessite une surface de culture d’environ 5,3 millions d’hectares (l’équivalent du Togo). Chaque seconde, ce sont environ 136 000 mégots qui sont jetés par terre. Or, il faut en moyenne dix ans pour qu’un mégot se dégrade, et un seul d’entre eux peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau douce.

Des chiffres qui font froid dans le dos. Comment en est-on arrivé là? Pourquoi les fumeurs continuent-ils à s'empoisonner à petit feu et à grand prix sachant que le prix de revient moyen d'un paquet est de 15 cents? Les réponses sont dans «Cigarettes - Le dossier sans filtre», une enquête signée Pierre Boisserie et dessinée par Stéphane Brangier. Un documentaire préfacé par le professeur Martinet, chef du service de pneumologie du CHU de Nancy et président du Comité national contre le tabagisme.

Industrie lucrative et meurtrière

«J'ai dévoré "Golden Holocaust", le livre de l'historien américain Robert N. Proctor. Dans son ouvrage, il a synthétisé une grande partie des études sur le tabac depuis les années 50. J'en ai exploité la substantifique moelle pour en faire une BD sur le tabac. Cela n'avait jamais été fait», explique Pierre Boisserie. Les premiers à avoir réussi à mettre en relation consommation du tabac et apparition des cancers du poumon ont été des scientifiques nazis dans les années 30. «La recherche a hésité à marcher dans leurs pas, puis l'industrie du tabac a réussi à entretenir le doute pendant 40 ans, rejetant la faute sur la pollution des voitures, sur le goudron des routes...».

Jusqu'à ce qu'un scientifique travaillant dans cette industrie, Jeffrey Wigand, au début des années 90, ne jette un gros pavé dans la mare. Dans cet ouvrage étonnant et passionnant de 160 pages, Pierre Boisserie dévoile les dessous de l’industrie du tabac, l’une des plus lucratives mais aussi des plus meurtrières. Naissance, histoire, enjeux, stratégies marketing, répercussions sanitaires et environnementales, rien ne manque. De quoi dégoûter à jamais de tirer sur une cigarette avec ses 2 000 ingrédients nocifs!

• «Cigarettes - Le dossier sans filtre».Boisserie et Brangier. Dargaud.

(Denis Berche/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gérard Dubois le 17.04.2019 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    Le premier livre publié en français sur les documents de l'industrie du tabac est "Le Rideau de Fumée" publié au Seuil en 2003, donc bien avant celui de Proctor qui n'est pas le premier en anglais mais il est bien fait et bien documenté. Quant aux publications des auteurs allemands pendant la période nazi, ils sont tout simplement restés ignorés car publiés dans des revues que personne ne lisait. Il en a été de même d'une publication américaine d'avant la seconde guerre mondiale qui déjà prouvait que les fumeurs mourraient dix avant les non-fumeurs de même âge. Je salue le principe original BD

Les derniers commentaires

  • Gérard Dubois le 17.04.2019 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    Le premier livre publié en français sur les documents de l'industrie du tabac est "Le Rideau de Fumée" publié au Seuil en 2003, donc bien avant celui de Proctor qui n'est pas le premier en anglais mais il est bien fait et bien documenté. Quant aux publications des auteurs allemands pendant la période nazi, ils sont tout simplement restés ignorés car publiés dans des revues que personne ne lisait. Il en a été de même d'une publication américaine d'avant la seconde guerre mondiale qui déjà prouvait que les fumeurs mourraient dix avant les non-fumeurs de même âge. Je salue le principe original BD