Nouvel album

14 octobre 2019 12:27; Act: 14.10.2019 16:04 Print

Astérix présente l'adolescente Adrénaline

Quelques détails sur «La fille de Vercingétorix», la prochaine aventure du guerrier gaulois, ont été présentés lundi, en attendant l'album, le 24 octobre.

storybild

Les auteurs affirment ne pas avoir été inspirés par Greta Thunberg pour leur personnage d'Adrénaline. (photo: AFP/Didier Conrad)

Sur ce sujet
Une faute?

Adrénaline, une adolescente rebelle aux faux airs de Greta Thunberg, sera la vedette du prochain album d'Astérix, «La fille de Vercingétorix», qui sort le 24 octobre. «Pourquoi Adrénaline? Cela a sûrement un rapport avec son caractère», explique en souriant Jean-Yves Ferri, le scénariste du 38e album de la série, créée il y a 60 ans par René Goscinny et Albert Uderzo, au cours d'une conférence de presse au siège d'Hachette Livre, près de Paris.

Adrénaline, la fille de Vercingétorix, porte une longue natte rousse. Sur la couverture de l'album, elle a le visage fermé, les bras croisés dans un air de défi devant Obélix. Une ressemblance avec Greta Thunberg, la jeune égérie suédoise de la lutte contre le réchauffement climatique? «Purement fortuite», assurent en chœur, Jean-Yves Ferri et le dessinateur Didier Conrad, qui explique s'être inspiré de sa propre fille pour créer ce personnage. À l'exception de Zaza (dans l'album «Le cadeau de César»), il n'y avait pas eu d'adolescentes dans Astérix. «Après 37 titres, il est toujours préférable de choisir des sujets et des types de personnages peu abordés, si l'on veut apporter une certaine fraîcheur», indique M. Ferri.

Succès prévu en librairie

L'action du nouvel album se situe quelques années après la défaite d'Alésia. Un réseau secret d'Arvernes regroupés au sein du Farc («Front Arverne de Résistanche checrète»!) continuent la lutte contre les Romains. Ces résistants veillent sur la fille du chef et son «torque», un collier honorifique qu'elle a reçu en héritage de son illustre père. Deux envoyés du Farc, Monolitix et Ipocalorix, viennent mettre Adrénaline à l'abri dans le village d'Astérix et Obélix... Mais un personnage envoyé par César est prêt à tout pour s'en prendre à elle.

Imprimé à cinq millions d’exemplaires, l’album sera publié simultanément en 15 langues dans une trentaine de pays le 24 octobre, a précisé Céleste Surugue, directeur général des éditions Albert-René (Hachette Livre, groupe Lagardère). Depuis sa création, les albums d'Astérix se sont écoulés à 380 millions d'exemplaires en 111 langues.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • impatient le 14.10.2019 15:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'ai hâte...

  • Sergueï le 14.10.2019 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On attend aussi l'album chez nous en URSS/Russie.

Les derniers commentaires

  • impatient le 14.10.2019 15:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'ai hâte...

  • Sergueï le 14.10.2019 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On attend aussi l'album chez nous en URSS/Russie.

    • Redbull 57 le 14.10.2019 14:15 Report dénoncer ce commentaire

      A votre place je n'y compterais pas trop... Astérix, hormis des parenthèses américaines et scandinaves, ne s'est pas vraiment aventuré hors de l'Empire Romain... Et la Russie était loin d'en faire partie...

    • Obélix le 15.10.2019 13:15 Report dénoncer ce commentaire

      Astérix a été traduit dans ± 111 langues, alors je crois que les russes le connaissent aussi. J'ai vu un garçon asiatique lire un album Astérix à Singapour.