Bande dessinée

21 octobre 2020 09:00; Act: 21.10.2020 09:49 Print

Astérix revient avec «Le Menhir d'or», un livre illustré

Le nouvel album d’Astérix permet de redécouvrir une histoire datant de 1967, mais tombée dans l’oubli depuis. Le scénario et les dessins sont d'époque.

storybild

Si la forme est différente, la recette qui a fait le succès d'Astérix est bien présente. (photo: Éditions Albert-René)

Sur ce sujet
Une faute?

Astérix et Obélix reviennent en librairie, avec un nouvel album signé… Albert Uderzo et René Goscinny! Sept mois après la mort du dessinateur et 43 ans après celle du scénariste, l’un de leurs anciens récits est enfin mis à l’honneur. «Le Menhir d’or» était à la base un livre audio, accompagné d’un disque, oublié depuis lors.

Les éditions Albert-René l’on ressorti, sous la forme d’un livre illustré. Il n’y a donc ni case, ni planche, ni phylactère (les fameuses bulles), mais de courtes répliques présentées comme une pièce de théâtre, accompagnées de grands dessins. Ces derniers sont bien signés Albert Uderzo. Un travail de restauration a été réalisé, pour l’adapter aux standards d’impression actuels. Le dessinateur lui-même avait supervisé le travail à partir de fin 2019, d’après l’éditeur.

Ambiance gauloise garantie

Dans ce drôle d’album, le barde Assurancetourix est toujours moqué et malmené par ses camarades gaulois. Vexé, il décide de s’inscrire à un concours de chant, une sorte d’ancêtre des actuels télécrochets, dans le but de décrocher le Menhir d’or. Astérix et Obélix ont pour mission de le protéger des autres candidats et du public, qui pourraient vouloir le faire taire, ainsi que des Romains qui préparent un mauvais coup.

Bien que d’une forme inhabituelle, «Le Menhir d’or» reste très plaisant à lire. Surtout, il reproduit fidèlement l’ambiance des aventures d’Astérix, à coup de bagarres (véritable obsession d’Obélix dans ce récit), de jeux de mots et de banquet final. La recette de base est donc respectée à la lettre.

• «Le Menhir d'or». René Goscinny et Albert Uderzo. Éditions Albert-René, 9,99 euros.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Espricritix le 21.10.2020 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    si le scénario est de Goscinny, tant mieux parce que depuis 43 ans,c'est particulièrement vaseux.

  • Zuzu le 22.10.2020 10:11 Report dénoncer ce commentaire

    C'était une sorte de parodie de l'eurovision qui avait du coup reçu un mauvais accueil de la presse à l'époque .. Dommage que la voix de Roger Carel ait été remplacée ..

Les derniers commentaires

  • Zuzu le 22.10.2020 10:11 Report dénoncer ce commentaire

    C'était une sorte de parodie de l'eurovision qui avait du coup reçu un mauvais accueil de la presse à l'époque .. Dommage que la voix de Roger Carel ait été remplacée ..

  • Espricritix le 21.10.2020 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    si le scénario est de Goscinny, tant mieux parce que depuis 43 ans,c'est particulièrement vaseux.