Bande dessinée

03 juillet 2019 09:00; Act: 03.07.2019 16:54 Print

La Grande Boucle passionne aussi la BD

Le Tour de France 2019 va prendre son envol depuis Bruxelles, la capitale belge. L'occasion de relire de fameuses BD associées au cyclisme.

Sur ce sujet
Une faute?

L'année où la Belgique célèbre les 50 ans de la première victoire d'Eddy Merckx dans la Grande Boucle, voici le Tour de France 2019 qui prend son envol depuis la capitale belge. L'occasion de relire de fameuses BD associées au cyclisme.

1
«1989, Le Grand Tour». Max Cabanes. Dupuis.

Un simple coup de fil installe Max Cabanes à l'arrière d'une limousine du Tour de France. Et c'est grâce à Pierre Christin. C'était en 1989. Et le môme, qui avait suivi jadis les exploits du Tour au transistor et joué avec des cyclistes de plomb sur un jeu de l'oie, de pouvoir vivre la Grande Boucle en personne.

Il en tire un récit d'une soixantaine de pages, racontant les anecdotes qui l'ont marqué, ému, frappé. L'édition 1989 sera incroyable et qualifiée de «Tour le plus fou». Son grand départ fut donné au... Luxembourg.

2
«Le Tour de France». Didier Ocula, Thomas Liera. Dupuis.

Au fil de sa longue et tumultueuse histoire, la Grande Boucle a été émaillée d'une foule d'histoires, connues pour la plupart, souvent méconnues voire anecdotiques. Ses plus grands héros, connus de tous, sont aujourd'hui adulés, voire vénérés. Mais qui sont ceux dont on ne parle plus jamais?

Anecdotes des petits et grands champions, ce coffret est édité à l'occasion des 100 ans du maillot jaune et en hommage au 50e anniversaire de la première victoire d'Eddy Merckx. Il comprend les tomes 1, 2 et 3 ainsi que des tirés à part en bonus.

3
«L'Aigle sans orteils». Christian Lax. Dupuis.

Juillet 1907, Amédée est un de ces soldats qui charrient à dos d'homme le matériel nécessaire à la construction de l'observatoire du Pic du Midi. Il rencontre Camille, un de ces messieurs de l'observatoire, passionné par le Tour de France, créé en 1903.

Revenu dans son village, au pied du Pic, Amédée enchaîne les portages pour économiser l'argent nécessaire à l'achat de son premier vélo Alcyon. Il prend tous les risques jusqu'au jour où la montagne est la plus forte. Il en sort vivant mais amputé des orteils. Comment un coureur handicapé, inconnu, isolé, va-t-il se hisser de Tour en Tour aux côtés des plus grands, les Georget, Petit-Breton ou Garrigou, sur des routes encore mal dégrossies, par-delà des cols encore sauvages. Il sera «L'Aigle sans orteils».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.