Bande dessinée

11 décembre 2019 09:00; Act: 10.12.2019 18:12 Print

Largo Winch aux prises avec des oligarques

C'est en Russie que se déroule la dernière aventure du milliardaire, dont le groupe W affronte de nombreux périls. L'aventure est comme toujours au rendez-vous.

storybild

Avec Largo Winch, il y a toujours de l'action! (photo: Dupuis)

Sur ce sujet
Une faute?

Quand Largo Winch arrive quelque part, on ne s'ennuie jamais. Dans le 22e tome de la série, «Les voiles écarlates», le jeune milliardaire, aux prises avec deux oligarques russes, se retrouve du côté de Saint-Pétersbourg. Dans son sillage: des destructions, de la violence, des morts, des complots en tout genre, dans une histoire à rebondissements qui n'a rien à envier à un scénario de James Bond. Un clin d'œil lui est d'ailleurs adressé au détour d'une planche.

Mal en point à la fin du précédent opus «L'Étoile du matin», le patron voit son groupe W accusé d'avoir provoqué un mini-krach boursier pour encaisser près de 100 millions d'euros, mais aussi d'avoir fait exploser l'un de ses bâtiments avant de fuir. Cerné par le FBI d'un côté et des malfrats russes peu commodes de l'autre, Largo Winch n'en mène pas large, d'autant que les titres de propriété de son groupe ont été volés sur une route entre la Suisse et le Liechtenstein.

Un album fidèle à la série

Le monde de la finance est bien reproduit, avec une intrigue autour du trading à haute fréquence et des spéculations à n'en plus finir. Très dynamique, l'aventure ne cesse de rebondir, jusqu'à la dernière page, parfois de manière un peu caricaturale, voire rocambolesque. Le scénariste Éric Giacometti, qui a repris l'œuvre créée par Jean Van Hamme depuis deux albums, a créé de nombreux personnages, quitte à reléguer au second plan les tauliers habituels Simon Ovronnaz, Freddy Kaplan, Silky Song, Miss Pennywinkle et Dwight Cochrane.

Largo Winch, pour sa part, reste fidèle à lui-même. Taciturne et tourmenté, il semble souvent dépassé par le monde dans lequel il baigne et qui ne sera jamais pleinement le sien. Seules ses régulières péripéties semblent l'amuser. Les lecteurs assidus ne seront pas déçus par cet opus, qui reste fidèle à l'esprit de la série.

• «Les voiles écarlates». Éric Giacometti et Philippe Franq. Dupuis, 14,95 euros.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Margharita Pourri le 11.12.2019 10:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ils sont encore si négatif sur mon pays la Russie ? C'est pas juste je dirais.

  • Rhâkham le 11.12.2019 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    Largo Winch contre les méchants russkoffs... c'est une commande spéciale de la CIA??

Les derniers commentaires

  • Rhâkham le 11.12.2019 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    Largo Winch contre les méchants russkoffs... c'est une commande spéciale de la CIA??

  • Margharita Pourri le 11.12.2019 10:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ils sont encore si négatif sur mon pays la Russie ? C'est pas juste je dirais.