Bande dessinée

08 juillet 2020 09:00; Act: 09.07.2020 09:57 Print

Le génie Léonard se montre toujours aussi créatif

Le plus célèbre génie de la bande dessinée revient avec un 51e album, «Génie du crime». Inventions improbables et maladresses sont toujours au programme.

storybild

Les aventures de Léonard sont toujours très mouvementées. (photo: Le Lombard)

Sur ce sujet
Une faute?

Au bout de 51 albums, Léonard ne se lasse ni de ses inventions, ni de la maladresse de son disciple. Son dessinateur non plus, lui qui croque les personnages depuis 1977. «Cela m’amuse toujours autant, j’aime mon métier. Je suis très actif, je dessine tout le temps, pour me changer les idées. Dès que j’ai terminé un album, je m’occupe du suivant», indique Turk, contacté par L’essentiel au moment de la sortie de «Génie du crime».

Au début, les auteurs Turk et De Groot ne pensaient pas que l’inventeur à la longue barbe blanche vivrait si longtemps. Mais il constitue «une mine inépuisable» de gags, à coup notamment d’anachronismes savoureux. Au fil des albums, les auteurs ont apporté une épaisseur aux personnages, avec le disciple gaffeur, la femme de ménage Mathurine ou encore le chat qui prend de plus en plus d’importance. «J’aime bien ajouter les calembours du chat en arrière-plan», sourit Turk.

Succès public

Dans «Génie du crime», Léonard invente la mafia. Pas très honnête, mais «cela reste bon enfant, jure Turk. C’est comme les coups de tromblon que se prend le disciple: il est défiguré, mais on sait que deux cases plus loin, il sera de nouveau normal». Le côté brutal de Léonard est compensé depuis quelques albums par l’arrivée de sa fille adoptive, Mozzarella, qui adoucit le héros. «Elle apporte un peu de poésie», reconnaît Turk. En 43 ans, le style graphique a peu changé, le dessinateur ayant «trouvé son style au bout de quelques albums». La référence à Léonard de Vinci, d’abord en filigrane, est beaucoup plus assumée dans les derniers albums. «Mais dans mes dessins, je ne m’attache à représenter précisément ni l’Italie, ni la Renaissance, je fais selon mon style. Cela m’évite de dessiner des costumes d’époque pendant des heures!».

Le changement de scénariste depuis cinq albums, Zidrou ayant remplacé Bob De Groot, a modifié la manière de travailler, mais «l’harmonie est toujours là, Zidrou est très fort». À en croire le cocréateur, Léonard rencontre toujours un succès public, avec plus de dix millions d’albums vendus au total. «Les jeunes qui découvrent aujourd'hui deviennent accros, ça tourne bien». Ces jeunes fans peuvent être rassurés, la série n’est pas près de s’arrêter: alors que le 51e album est à peine sorti, le 52e «est terminé!».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.