BD

21 novembre 2018 09:00; Act: 20.11.2018 17:55 Print

Les fans s'y retrouveront dans ce «Blake et Mortimer»

Le tome 25 de «Blake et Mortimer» nous emmène à Hong Kong et contient les meilleurs ingrédients de la série d'Edgar P. Jacobs.

storybild

(photo: Dargaud Benelux)

Sur ce sujet
Une faute?

À Lhassa, le palais impérial du dictateur Basam-Damdu est anéanti par une escadrille d’Espadons. Soulagé, le monde peut préparer l'après- Troisième Guerre mondiale. Pendant que les communistes de Mao affrontent les nationalistes de Chiang Kai-shek en Chine, le Seigneur de la guerre Xi-Li cherche à mettre la main sur un manuscrit qui lui permettra d’asseoir son pouvoir sur l’empire du Milieu.

Face aux menaces qui planent sur la région, le capitaine Francis Blake est chargé d’organiser la défense de la colonie britannique de Hong Kong. De son côté, à Londres, le professeur Philip Mortimer doit s’intéresser à une curiosité archéologique chinoise suscitant appétits et convoitises. Pendant ce temps, le fameux colonel Olrik, ancien conseiller militaire déchu de Basam-Damdu, profite du chaos pour monnayer ses services auprès du général Xi-Li. C'est qu'il compte bien assouvir sa soif de vengeance...

Premier volet d’un diptyque, «La Vallée des Immortels» commence exactement là où «Le Secret de l’Espadon» s’achevait. Dans cette nouvelle aventure, les amateurs de Blake et Mortimer retrouvent quelques-uns des ingrédients qui ont assuré la renommée de la saga d’Edgar P. Jacobs. Écrit par Yves Sente, l’album est dessiné à quatre mains par les talentueux et peu connus Néerlandais Teun Berserik et Peter van Dongen.

«Hong Kong, c'est une idée d'Yves Schlirf, l'éditeur. Il est indispensable de varier les thèmes et les lieux de l'action, sinon le lecteur risque de s'ennuyer», explique Yves Sente, scénariste de cette nouvelle aventure qui se dispute dans un endroit très «blake et mortimerien».

Inspirés par la ligne claire du «Mystère de la Grande Pyramide», Teun Berserik et Peter van Dongen ont relevé le défi graphique, fidèles à l’esprit Jacobsien. «Je n'aurais jamais osé rêver de faire un Blake et Mortimer. Et pourtant, ce rêve s'est réalisé», dit Teun Berserik. «"Le Mystère de la Grande Pyramide" était notre histoire d'Edgar P. Jacobs préférée à tous les deux», ajoute Peter van Dongen. Chacun des deux a dessiné ses 27 pages avant une longue discussion et le passage à l'encrage. «Menace sur Hong Kong», premier tome du diptyque «La Vallée des Immortels», ravira les amateurs les plus pointus de la série.

(Denis Berche/L'essentiel)