Bande dessinée

22 mai 2019 09:00; Act: 21.05.2019 18:44 Print

Quelle invitation au voyage!

Emmanuel Lepage en termine avec «Les Voyages». Une belle aventure en trois albums et près de 500 pages.

storybild

L’œuvre est un hommage aux livres de voyage qui ont inspiré l'auteur.

Sur ce sujet
Une faute?

«Les Voyages d'Anna» (2005) avaient donné le ton, avec le carnet de voyage singulier de Jules Toulet, peintre voyageur de la fin du XIXe siècle accompagnant la jeune aventureuse Anna. Emmanuel Lepage, René Follet et Sophie Michel avaient plus tard redonné vie à ce peintre imaginaire dans «Les Voyages d'Ulysse» (2016). On y retrouvait Jules voyageant sur l'Odysseus en compagnie de Salomé, fascinante capitaine du navire. Et l'on devinait, en pointillé, la blessure du jeune artiste pour oublier son passé dans un grand périple autour de la Méditerranée.

Cette fois, «Les Voyages de Jules» permettent à Emmanuel Lepage de reprendre ses personnages dans un album dont le thème principal est la mer. Un hommage aux livres de voyage qui l'ont inspiré, à travers un échange de lettres entre Jules Toulet, Ammôn Kasacz et Anna, personnages connus des lecteurs de la série. Sur 164 pages, les lettres calligraphiées se glissent entre de magnifiques illustrations. «Je n'avais certainement pas prévu qu'Anna, Ulysse et Jules aient chacun leur livre alors que tout a commencé, il y a presque 20 ans, par un petit portfolio de dix dessins à la demande du galeriste Daniel Maghen», dit Emmanuel Lepage.

Ce dernier dessine et sa compagne, Sophie Michel, scénarise. Et les deux sont parents d'une Anna et d'un Ulysse alors que Jules, le peintre et voyageur qui traverse les trois albums, pourrait bien tenir d'Emmanuel Lepage. «Disons que Sophie s'est inspirée de mes voyages et de quelques éléments de ma vie pour Jules, qui a le physique, avec son 1,95 m, d'un de mes amis».

Pour ses albums, souvent de remarquables BD reportages telles «Voyage aux îles de la Désolation» ou «Un printemps à Tchernobyl», Emmanuel Lepage vogue à contre-courant. «Le texte est généralement écrit en fonction du dessin. C'est un exercice amusant qui prend la méthode classique à rebours», explique-t-il. «Qui a dit qu'une histoire ne pouvait pas s'écrire au gré des découvertes faites par son auteur? Pourquoi ne pas concevoir une sorte de puzzle dans lequel tout est flou au début, avant de se dessiner et de s'éclairer». Avec Anna, Ulysse et Jules, le voyage à la sauce Lepage prend tout son sens. Une trilogie magistrale.

• «Les voyages de Jules». Emmanuel Lepage, René Follet et Sophie Michel. Éditions Daniel Maghen.

(Denis Berche/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.