Bande dessinée

09 septembre 2020 11:00; Act: 09.09.2020 15:37 Print

Un héros en quête d’aventures... à pied

L’auteur Luke Healy raconte son périple de 4 240 km à pied aux États-Unis, qui l’a amené à vivre de nombreuses péripéties.

storybild

Le héros raconte son aventure souvent épique. (photo: Casterman)

Sur ce sujet
Une faute?

Faut-il être fou pour se lancer dans une randonnée de plus de 4 000 km, a fortiori sans entraînement physique particulier ni appétence particulière pour la marche? Luke Healy a pourtant relevé le défi en 2016 et le raconte dans son ouvrage «Americana». Il a participé à la Pacific Crest Trail (PCT), sorte de randonnée ultime qui traverse les États-Unis de la frontière mexicaine à la frontière canadienne, en passant par la Californie, l’Oregon et l’État de Washington.

Parti seul, Luke a rencontré de nombreux randonneurs sur le chemin, faisant un bout de chemin avec certains d’entre eux. Les sportifs se croisent, se perdent et se retrouvent selon les rythmes de marche et la longueur des arrêts. Le randonneur amateur, vite surnommé Sursac par ses comparses, a évidemment vécu des galères, entre la canicule, la pluie, les tempêtes, un feu de forêt tout proche, la présence d’un puma la nuit près de sa tente et les blessures diverses qui l’ont conduit à l’hôpital.

Droit des homosexuels et émergence de Trump

L’Irlandais raconte beaucoup ses moments de doute, notamment lorsqu’il a pensé à abandonner. Il s’est même ravisé à un moment où son retour était planifié, l’appel du sentier étant plus fort que les bobos. Luke explique le défi par une relation tourmentée avec les États-Unis, pays dont il est féru mais qui lui a refusé son visa à plusieurs reprises. Les sujets politiques sont abordés, comme l’émergence d’un certain Donald Trump (l’aventure s’est déroulée pendant la campagne de 2016) et les droits des homosexuels.

Très long (332 pages) et dense, le roman graphique se lit cependant très bien. Le rythme du scénario comme du dessin est agréable, avec les péripéties et anecdotes qui s’enchaînent. Luke Healy surprend avec son dessin plutôt simple, colorié dans des tons rosés ou bleutés. De quoi intéresser tous ceux qui, comme l’auteur, n’ont auparavant jamais imaginé faire de la randonnée.

• «Americana». Luke Healy. Casterman, 23 euros.

(L'essentiel/Joseph Gaullier)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.