Bande dessinée

23 septembre 2020 10:00; Act: 24.09.2020 09:33 Print

Un vieux cow-​​boy à la recherche de sa fille

Un cow-boy en fin de carrière part dans un voyage improbable pour retrouver une fille d’une vingtaine d’années dont il vient d’apprendre l’existence.

storybild

Ambrosius Morgan part dans une quête improbable. (photo: Grand Angle)

Sur ce sujet
Une faute?

En 1886, alors que la conquête de l’Ouest se termine, la vie est difficile pour Ambrosius Morgan. Ce vieux cow-boy un peu ronchon et sans le sou, est contraint d’accepter des missions pénibles, comme de surveiller un ranch très isolé et difficile d’accès en plein hiver. Son destin bascule lorsqu’il reçoit une lettre d’une ancienne compagne lui apprenant qu’une fille était née de leur relation vécue il y a 22 ans. Cette Liza Jane, ainsi que son époux John Davis, vient de disparaître près de la frontière mexicaine.

Malgré son âge et les risques inhérents au voyage, Ambrosius part à la recherche de sa fille. Au cours de ses nombreuses péripéties, il en apprend chaque fois un peu plus sur Liza Jane, qui semble s’éloigner au fur et à mesure des recherches. Toutes les vérités ne sont pas agréables à entendre pour le père.

Comment entreprendre une quête si difficile lorsque l’on devient aveugle, à cause de l’eau croupie? Qui est ce jeune indien muet qui l’accompagne rencontré par hasard et qui l’aide dans ses recherches? Ambrosius n’est plus à une embûche près. L’aventure imaginée par Tiburce Oger reprend les grand classiques du western, mais en ajoutant d’autres éléments plus intimes. C’est dans une ambiance far-west brutale que le cow-boy imagine son nouveau rôle de père de famille. Le cadre du western a été l’occasion pour l’auteur de mettre en avant les grands espaces, avec des dessins qui apportent une respiration dans le récit plein de tensions.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Roman le 23.09.2020 11:48 Report dénoncer ce commentaire

    Cette histoire a l'air intrigante. Ça change des western habituels, je pense.

Les derniers commentaires

  • Roman le 23.09.2020 11:48 Report dénoncer ce commentaire

    Cette histoire a l'air intrigante. Ça change des western habituels, je pense.