Bande dessinée

13 octobre 2021 09:00; Act: 12.10.2021 19:16 Print

Une longue marche pour dénoncer l’énergie nucléaire

Étienne Davodeau publie un ouvrage militant dans lequel il raconte sa randonnée entre Pech Merle et Bure, afin de dénoncer les méfaits du nucléaire.

storybild

Le récit autobiographique s'étale sur plus de 200 pages en noir et blanc. (photo: Futuropolis)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans le dernier ouvrage d’Étienne Davodeau, il est question du sous-sol. Avec «Le droit du sol», un album autobiographique, l’auteur montre ce qu’a été sa longue marche entre Cabrerets, dans le Lot (sud-ouest de la France) et Bure (Meuse). Ces deux points séparés de quelque 800 kilomètres n’ont pas été choisis au hasard, puisqu’ils correspondent à la grotte préhistorique de Peche Merle, contenant des peintures rupestres cotées, et à un site désert projetant d’accueillir un centre d’enfouissement de déchets nucléaires.

«Sous le sol de Pech Merle, il y a des milliers d’années, des sapiens ont laissé à leurs descendants des souvenirs mémorable. Sous le sol de Bure, en ce moment, d’autres sapiens envisagent d’enterrer des déchets nucléaires, dont certains resteront dangereux pendant des milliers d’années. Je veux comprendre ce qui sépare et ce qui relie ces deux lieux, ces deux dates», explique l’auteur-randonneur en début d’album. S’ensuit une longue marche faite de rencontres et de discussions. «Huit cent bornes?! Bah putain, on est mieux au frais à boire des bières», réagit un badaud croisé sur la route.

Certains amis, dont la compagne de l’auteur, rejoignent le randonneur pour un petit tronçon, avant de disparaître, ce qui égaye la longue marche qui traverse de nombreuses zones rurales de France, la fameuse «diagonale du vide». Les dialogues sont parfois le fruit de l’imagination de l’auteur, qui se remémore des discussions antérieures avec des spécialistes. Le récit militant est ainsi émaillé de discours scientifiques alertant sur ce que les intéressés présentent comme les dangers de l’atome. Tout cela donne un ouvrage dense, avec beaucoup de texte à lire. Parfois un peu trop, même si la beauté des paysages, présentée dans un style minimaliste, donne une respiration au récit.

• «Le droit du sol, journal d’un vertige». Étienne Davodeau. Futuropolis, 25 euros.

Cliquez sur l'image pour lire un extrait. Le Droit du sol

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lapallisse le 13.10.2021 12:48 Report dénoncer ce commentaire

    c'est vrai qu'à l'heure où il devient urgent de décarbonner notre énergie, se priver du nucléaire et le remplacer par de l'éolien 13 fois plus polluant et du solaire qui doivent être soutenu par des centrales au gaz ou diesel ou charbon, car le vent comme le soleil c'est aléatoire, c'est sans aucun doute la meilleur idée du siècle.... Il va vraiment falloir qu'un jour les gens arrête d'avoir peur du nucléaire, 3 accidents graves en 60 ans d'existence, certe deux impressionants mais comparé aux milliards de tonnes de Co2 épargnées par rapport aux autres énergies c'est la seule énergie possible

  • Pro Nucléaire le 13.10.2021 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    Sauf qu'aujourd'hui les sources d'énérgies altérnatives ne sufisent pas à livrer l'énergie nécessaire et est surtout extrêmement cher. L'énérgie nucléaire est la seule solution viable pour pouvoir réduire l'empreinte CO2 et est in fine beaucoup moins poluante que ne le penses les gens.

  • Reddit le 13.10.2021 17:01 Report dénoncer ce commentaire

    Tous les accidents de type nucléaire sont arrivés à cause d'une erreur humaine. Tous les déchets produit à ce jour prennent pas plus de place qu'un terrain de foot. Au Canada, on construit des centrales "nouveau design" (CANDU) qui fonctionnent avec les déchets de vieilles centrales dont le produit (déchet) se décompose après 600 ans, et non 30.000 ans comme c'est le cas aujourd'hui. Sans parler des mini réacteurs modulaires qui recyclent les déchets à 90%, qu'est-ce-qu'on attends!?

Les derniers commentaires

  • Nuke is good le 13.10.2021 20:46 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vrai comme disent pas mal de commentaires, de se passer d'un moyen de production PILOTABLE qui émet peu de CO2 est une belle idée... Donc pour l'instant quand il n'y pas de soleil et pas de vent, le seul et unique moyen est le nuke. Ou autrement continuez a bousiller la campagne allemande pour y extraire du charbon ou bouffer du gaz russe.... Si vous ne voulez pas de nuke, charbon ou gaz, et bien... allumez la lumière quand y a du soleil ou du vent... ca s'appelle de la décroissance... imposée.

  • Tout et son contraire le 13.10.2021 20:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca lui fera bizarre quand il y aura des éoliennes partout....

  • veritis le 13.10.2021 20:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le nucléaire est avec les nouvelles centrales, bien moins gourmand en uranium et est donc toujours et encore une solution d'avenir. car, ce n'est pas avec les panneaux solaires ( pas eco-logique) vos moulins à vents que l'on va faire de la transition énergétique. suffit de voir l'Allemagne, la Chine et l'angleterre qui tournent et recouvrent des ce trames au charbon

  • Terminator le 13.10.2021 18:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le nucléaire est une fausse bonne idée, porter par un énorme lobby français, dont le pays avoue un retard considérable dans le développement des énergies renouvelables et une course en avant dans l'électricité atomique. Par ailleurs, on fait souvent un procès malheureux aux éoliennes, accusées d'utiliser des terres "rares", qui ne le sont pas tant que ça en vérité. Hors, ont parlent là des aimants permanents... L'utilisation de cette technologie n'est apparemment pas la norme. Donc, faut procès... Demandons nous combien d'éoliennes il faudrait pour alimenter l'Europe... Juste par curiosité et quel prix cela coûterait...

    • Guy Fawkes le 14.10.2021 07:22 Report dénoncer ce commentaire

      Les pâles d'éoliennes sont faite en fibre de verre, aujourd'hui comme les déchets nucléaire on sait pas quoi en faire à la fin de leur durée de vie +-30ans. Une éolienne a besoin d'un vent idéale, trop faible ça tourne pas trop fort c'est trop risqué. Pour produire la consommation allemande en électricité il faudrait recouvrir l'Allemagne d'éoliennes. Elle est loin cette image d'énergie verte.

  • Reddit le 13.10.2021 17:01 Report dénoncer ce commentaire

    Tous les accidents de type nucléaire sont arrivés à cause d'une erreur humaine. Tous les déchets produit à ce jour prennent pas plus de place qu'un terrain de foot. Au Canada, on construit des centrales "nouveau design" (CANDU) qui fonctionnent avec les déchets de vieilles centrales dont le produit (déchet) se décompose après 600 ans, et non 30.000 ans comme c'est le cas aujourd'hui. Sans parler des mini réacteurs modulaires qui recyclent les déchets à 90%, qu'est-ce-qu'on attends!?