Aventures de Tintin

20 novembre 2019 18:51; Act: 21.11.2019 09:18 Print

Une planche d'Hergé s'envole à 394 000 euros

Lors d'une vente aux enchères, une planche tirée du «Sceptre d'Ottokar» a largement dépassé les estimations. D'autres dessins du père de Tintin ont été vendus.

storybild

Les œuvres d'Hergé rencontrent généralement leur public lors des ventes aux enchères. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Une planche originale du dessinateur belge Hergé, tirée du «Sceptre d'Ottokar» des aventures de Tintin, a été adjugée pour 394 000 euros (frais compris), mercredi lors d'une vente aux enchères chez Christie's à Paris. La planche extraite du 8e album des aventures de Tintin et réalisée en 1938 était estimée entre 280 000 et 300 000 euros. Réalisée à l'encre de Chine, aquarelle bleue et gouache blanche, elle met en scène le jeune reporter et son chien Milou en train de ravir le sceptre d'Ottokar des mains des malfrats.

Un dessin (33 x 20 cm) d'Hergé de 1951 pour l'illustration d'un jeu de cubes et inspiré de «Tintin au pays de l'or noir» a trouvé preneur pour 62 500 euros. Une encre de Chine et aquarelle de couleur pour une illustration réalisée sur une feuille libre en octobre 1943 représentant Tintin portant la maquette de la Licorne accompagné par Milou, un os dans la gueule, a été adjugée à 81 250 euros.

Les autres œuvres d'Hergé proposées à la vente n'ont pas rencontré le même succès. Ainsi, un dessin (22 x 38 cm) du père de Tintin inspiré du «Secret de la Licorne» pour illustrer un puzzle et qui était estimé entre 150 000 et 180 000 euros n'a pas trouvé preneur. Pas d'acheteur également pour une planche publicitaire réalisée en 1935 par Hergé pour la chicorée Pacha et qui était estimée entre 120 000 et 150 000 euros. Très recherchée par les collectionneurs, une des 25 «cartes neige» éditées à la fin de l'année 1942 et représentant Tintin et Milou en plein accident de luge n'a pas non plus trouvé d'acquéreur. Une autre vente avec des œuvres d'Hergé aura lieu samedi à Paris chez Artcurial.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Johnny le 21.11.2019 10:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors que le tiers monde meurt de faim ...

Les derniers commentaires

  • Johnny le 21.11.2019 10:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors que le tiers monde meurt de faim ...

    • Fric pas d odeur le 21.11.2019 15:29 Report dénoncer ce commentaire

      Et on a oublié sa position durant la seconde guerre mondiale...