Lunex - épisode 5

13 mai 2016 14:12; Act: 13.05.2016 14:51 Print

Du sport à l'extérieur malgré l'allergie au pollen

LUXEMBOURG - Voici quelques conseils pour pouvoir continuer la pratique du sport dehors pour les personnes allergiques au pollen.

storybild

Les personnes allergiques au pollen sont invitées à suivre quelques recommandations. (photo: DPA)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Les jours rallongent, le printemps invite à faire du sport en nature. Pour beaucoup, le plein air se transforme cependant vite en supplice: le nez qui coule, les yeux qui pleurent, la fatigue qui augmente,... Maintenant que la météo est enfin meilleure, beaucoup de personnes sont atteintes par le rhume des foins. Est-il alors tout de même indiqué de faire du sport en plein air?

OUI, car s’entrainer en extérieur est particulièrement efficace pour se déstresser et faire le plein d’énergie après les jours froids et sombres de l’hiver. Consulter son médecin traitant est néanmoins important.

Mode d’emploi pour faire du sport en extérieur dans les meilleures conditions, et ce malgré les allergies aux pollens:

  • Se renseigner auprès des services de surveillance aérobiologique (par exemple sur Internet ou via une application) et ne pas s’entraîner lorsqu’il y a des pics de pollens.
  • S'entrainer plutôt sur de grandes pelouses lorsque les arbres fleurissent et en forêt lors de la floraison des graminées.
  • Planifier l‘entraînement idéalement avant 8h ou après 20h, la concentration de pollens dans l’air y est plus faible. S’entrainer après une averse est optimal puisque les pollens ne sont plus en suspension dans l’air.
  • Rincez-vous les cheveux et lavez vos vêtements de sport le plus rapidement possible après l’entraînement. Les douches nasales sont aussi très utiles.
  • Des crèmes spéciales, prescrites par le médecin, peuvent aider à protéger les muqueuses nasales.
  • Une récente étude finlandaise montre des résultats très prometteurs. Les participants à l’étude ayant porté un filtre nasal afin de se protéger des pollens, et sans pour autant entraver la respiration, n’en ont presque pas souffert.

(Christina Lutz/Lunex/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Luisa le 13.05.2016 21:43 Report dénoncer ce commentaire

    Mme, la concentration de pollen et au plus fort entre 5:00 et 10:00 hr du matin et des 19:00 hr jusqu'il est nuit.

Les derniers commentaires

  • Luisa le 13.05.2016 21:43 Report dénoncer ce commentaire

    Mme, la concentration de pollen et au plus fort entre 5:00 et 10:00 hr du matin et des 19:00 hr jusqu'il est nuit.

    • m pollen le 16.05.2016 23:17 Report dénoncer ce commentaire

      faux

    • Asthma le 17.05.2016 12:30 Report dénoncer ce commentaire

      no c'est vrai, c'est humidité dans l'air qui fait poser le pollen. Mon pneumologue me déconseil completement de trop pousser durant les temps de pollen, à moins que je veux un dose de cortisone en urgence. Cet article est medicalement incorrecte est pousse à trouver des alternatives pour ce proteger contre le pollen dans l'air. Mais oublie que le pollen ne agit pas toujours sur les poumons mais les yeux ou même des irritations de la peau.