Lunex - Épisode 9

10 juin 2016 10:00; Act: 10.06.2016 16:46 Print

Améliorer sa condition comme un enfant

LUXEMBOURG - S'inspirer des gestes des plus jeunes peut permettre aux adultes d'améliorer leur conditions physique.

storybild

S'inspirer des enfants peut permettre aux plus grands de s'améliorer. (photo: AFP/Franck Fife)

op Däitsch
Sur ce sujet

Être réactif aux voitures qui passent, éviter les passants dans les galeries marchandes bondées, accrocher des rideaux, ouvrir la porte d’entrée tout en portant les courses : toutes ces situations mettent notre réactivité et notre équilibre à l’épreuve. Cependant, nous choisissons souvent la facilité et évitons ce genre de challenges quotidiens.

Mais en entrainant régulièrement ses capacités de coordination, il est possible d’agir de manière ciblée sur sa mobilité, et ce, jusqu’à un âge avancé. Ceci aide lors de l’apprentissage de nouveaux mouvements (par exemple une nouvelle discipline sportive) et nous permet de réagir plus rapidement face à des situations imprévisibles (prévention du risque de chute).

Conseils pratiques:

1)Restez debout lors de votre prochain trajet en bus ou en train et essayez de garder l’équilibre sans avoir à vous tenir. Veillez tout de même à avoir une possibilité de vous appuyer à proximité.

2)Empruntez consciemment le chemin «le moins facile» : marchez en équilibre sur une bordure de trottoir. Sautez au dessus des flaques comme lorsque vous étiez enfant. Et si vous vous en sentez capable, sautez au dessus d’une petite clôture au lieu de passer toujours par la porte du jardin.

3)Marchez à quatre pattes, sautillez et courez avec des/vos enfants ou petits enfants. Vous entrainez ainsi des muscles que vous avez oublié depuis longtemps et mettez à l’épreuve votre coordination.

De façon générale, nous avons beaucoup à apprendre des enfants au quotidien étant donné qu’ils bougent de manière nettement plus spontanée et variée. Bouger permet de rester jeune et de s’amuser.

(Christina Lutz/Lunex/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.