Haute couture

24 juillet 2021 21:03; Act: 25.07.2021 18:16 Print

À Paris, les mariées vivent un conte de fées

Les défilés de haute couture ont eu lieu à Paris. Zoom sur les plus belles robes de mariée.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La voilette est mouchetée de paillettes aussi noires que le bibi en feutre. La mariée de Chanel n’est pas immaculée: son chapeau est décoré avec un nœud vieux rose qui répond au bouquet de fleurs coloré. Le modèle concluait la collection haute couture automne-hiver 2021-2022 de la maison parisienne présentée dans le cadre de la Fashion Week dans la capitale française. Le défilé s’est déroulé dans la cour du palais Galliera, Musée de la mode de la Ville de Paris, qui abrite actuellement une exposition sur Chanel. Les robes de la collection renvoyaient, en quelque sorte, à divers styles de la seconde moitié du XXe siècle qui ont fait la gloire de la marque.

Pour sa présentation, Dior avait aussi choisi une institution: le Musée Rodin. L’espace avait été habillé par une sublime tapisserie réalisée sur mesure par l’artiste Eva Jospin, fille de l’ex-Premier ministre. La mariée, nimbée d’un voile vert sauge rebrodé de pétales, semblait sortir d’une toile de Sandro Botticelli. Chez Jean-Paul Gaultier, la collection dessinée par la Japonaise Chitose Abe, de la marque Sacai, invitée spéciale pour cette saison, on a vu une mariée gothique dans un phénoménal fourreau intégralement tricoté. Un rêve!

L’Italien Giambattista Valli sait comme personne tailler les étoffes dont on fait les rêves. Ses monumentales robes de contes de fées sont associées à un déshabillé vaporeux. La nuit est aussi un thème majeur chez Schiaparelli. La maison de la place Vendôme a accouché d’une robe en taffetas froissé dont le bustier est un bijou. Il est pavé de sequins argentés qui le font ressembler à la boule à facettes d’une disco.

De son côté, Giorgio Armani nous raconte une histoire cousue avec raffinement. Ses vestes déstructurées et ses amples jupes aussi fluides que transparentes sont (par)faites pour un mariage civil.

(L'essentiel/Emmanuel Coissy)