trend coiffure

22 juillet 2021 12:07; Act: 22.07.2021 12:08 Print

Les petites tresses font leur grand retour cet été

Sur les réseaux, les plus grandes influenceuses les arborent. Se faire des petites tresses dans les cheveux est LA tendance de l’été 2021.

storybild

Les plus grandes influenceuses ont remis les tresses au goût du jour.

Sur ce sujet
Une faute?

Le doute n’est plus permis, le style des années 2000 est bel et bien redevenu tendance. Après le bandana, les mini-lunettes de soleil et les buffalos, voilà le retour des petites tresses dans les cheveux (à exécuter sur les mèches les plus proches du visage pour un look encore plus trendy) coiffure phare de Christina Aguilera ou des Destiny’s Child il y a 20 ans.

Cet énième saut dans le passé niveau style n’a pas échappé aux stars et influenceuses comme Hailey Bieber, Dua Lipa ou Enjoy Phoenix, qui n’hésitent pas à les arborer sur leurs derniers posts sur les réseaux sociaux, voyez plutôt.

Une coiffure millénaire et résistante

Si les premières coiffures tressées remonteraient à la Préhistoire, il y a plus de 22 000 ans, elles furent principalement arborées par les premières grandes civilisations africaines puisqu’elles étaient portées par la reine Néfertiti qui les accessoirisait avec des fils d’or. Le tressage africain devint ensuite un véritable art ancestral avant de se diffuser parmi l’ensemble des peuples du continent et de devenir un symbole de résistance lors de la période de l’esclavage.

À cette époque, les marchands d’esclaves rasaient la tête des esclaves, un procédé visant à effacer leur culture. Une fois que leurs cheveux avaient repoussé, beaucoup ont décidé de les retresser pour garder contact avec leur histoire. Cette coiffure a ensuite été popularisée et largement diffusée par le mouvement hip-hop (inspiré de la culture afro-américaine) aux États-Unis puis par le rap et le RNB dans les années 2000.

(L'essentiel/Camille Pagella)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bif le 22.07.2021 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que du pipeau bimbo ces influenceuses de pacotille !!!!

  • Leelooo le 22.07.2021 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi elles font toutes la gueule?

  • bahvoyons le 22.07.2021 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    'Une fois que leurs cheveux avaient repoussé, beaucoup ont décidé de les retresser pour garder contact avec leur histoire' dixit Christelle étudiante en design a Berlin..

Les derniers commentaires

  • NoBotoxPlease le 22.07.2021 14:19 Report dénoncer ce commentaire

    Et les fausses lèvres aussi ?

  • bahvoyons le 22.07.2021 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    'Une fois que leurs cheveux avaient repoussé, beaucoup ont décidé de les retresser pour garder contact avec leur histoire' dixit Christelle étudiante en design a Berlin..

  • Leelooo le 22.07.2021 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi elles font toutes la gueule?

  • bif le 22.07.2021 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que du pipeau bimbo ces influenceuses de pacotille !!!!