Mode

05 septembre 2020 10:05; Act: 05.09.2020 12:19 Print

Nike dévoile sa première collection maternité

La marque a créé une ligne Nike (M) qui s’adapte à la grossesse et aux changements du corps. Une première et un message fort pour les femmes enceintes et jeunes mamans.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

C’est une équipe exclusivement composée de femmes, dont des futures mamans, qui ont pensé Nike (M), première collection destinée aux femmes enceintes et jeunes mamans. Parmi elles, la coureuse de 400 mètres Perri Edwards, qui vient de mettre un terme à sa carrière: «Quand je faisais de la compétition, mon credo, c’était: «être classe, se sentir bien, faire de bons résultats», explique-t-elle.«Quand on se sent bien dans ses vêtements, qu’ils vous vont à la perfection, ça vous donne confiance.»

Pendant plusieurs années, Nike a étudié des données sur la grossesse et a travaillé en collaboration avec 30 athlètes enceintes ou venant d’accoucher. Alex Morgan, membre de l’équipe nationale féminine de football des États-Unis et attaquante de l’Orlando Pride, raconte: «En tant qu’athlète, vous voulez voir des résultats. Vous voulez continuer à progresser. Tout au long de ma grossesse, j’ai dû cesser de me dire: «Mon endurance empire» ou «Je me fatigue plus facilement» pour me dire: «Je suis en train de mettre au monde un bébé, alors pardonnez-vous et pardonnez à votre corps, profitez vraiment de ce moment.»

Étirables et gainants

Le résultat: quatre pièces comprenant un pull, une brassière, un débardeur et un legging dans des tons noirs, gris et roses. À première vue, ces articles ressemblent aux créations classiques de l’équipementier, mais ce sont des vêtements étirables et gainant. Perri a mis la collection à rude épreuve au fil des derniers mois. «La brassière de sport Nike (M) est géniale parce qu’elle me permet d’allaiter facilement, a-t-elle déclaré. Le legging donne le choix de le porter sur le ventre ou de montrer le ventre. Le T-shirt de maternité a ce matériel supplémentaire pour le poids supplémentaire que je porte.»

La collection sera disponible dans les magasins et en ligne sur le site à partir du 17 septembre.

(L'essentiel/Marie-Adèle Copin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Business le 05.09.2020 10:53 Report dénoncer ce commentaire

    Gagner des marchés, toujours. Bientôt la collection 3ème âge, à découvrir dans toutes les maisons de retraite.

  • isabelle le 05.09.2020 18:35 Report dénoncer ce commentaire

    Concernant la photo ou le mannequin pose avec un enfant et un bébé dans les bras , drôle de posture , un bébé ne se tient pas de cette manière !!

Les derniers commentaires

  • isabelle le 05.09.2020 18:35 Report dénoncer ce commentaire

    Concernant la photo ou le mannequin pose avec un enfant et un bébé dans les bras , drôle de posture , un bébé ne se tient pas de cette manière !!

  • Business le 05.09.2020 10:53 Report dénoncer ce commentaire

    Gagner des marchés, toujours. Bientôt la collection 3ème âge, à découvrir dans toutes les maisons de retraite.