Lingerie écolo

03 mars 2021 15:23; Act: 03.03.2021 16:06 Print

Un soutien-​​gorge zéro déchet et 100% recyclable

La marque de lingerie Chantelle a conçu une fibre élastique innovante. Armatures, fermoirs et boucles de réglage des bretelles: tout est réutilisable.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Une femme posséderait en moyenne dix soutiens-gorges mais n’en porterait que trois régulièrement. C’est la conclusion d’une étude réalisée par la marque de lingerie Chantelle, auprès de ses clientes, et qui l’a poussée à créer la gamme Chantelle One.

Disponible en précommande sur la plateforme Ulule dès la fin du mois de mars (en France uniquement pour le moment), cette capsule, composée d’un shorty, d’un tanga, d’un triangle et d’un soutien-gorge plongeant, est 100% recyclable et estampillée zéro déchet. En effet, des armatures au fermoir en passant par les boucles de réglage des bretelles, tout est réutilisable. Une prouesse rendue possible grâce à la mise au point d’une nouvelle fibre élastique conçue sans solvants. Celle-ci remplace l’élasthanne, un dérivé du pétrole couramment utilisé dans l’industrie textile.

Concrètement, les déchets de coupe et les produits finis Chantelle One ramenés en boutiques (la marque proposera un bon d’achat aux clientes pour les encourager à rapporter les articles usagés), seront récupérés et fondus, afin de les transformer en microbilles qui seront elles-mêmes réutilisées pour concevoir, notamment, les parties solides de nouveaux soutiens-gorges, comme les armatures ou les fermoirs. Par ailleurs, afin d’éviter le gaspillage et de privilégier les circuits courts, cette capsule sera produite à la commande, dans l’usine historique du groupe à Épernay, en France.

(L'essentiel/ Nina Seddik)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ché le 03.03.2021 19:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi, j'aime les femmes, d'ailleurs elles sont toutes belles.

  • jos le 14.03.2021 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'aime les femmes avec belles lingeries en dentelles et des bas et robes c'est chique et tre s feminine jean

  • Empire Byzantin le 03.03.2021 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les vraies photos sont les plus belles et non pas celles qui sont retouchées à outrance!!

Les derniers commentaires

  • jos le 14.03.2021 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'aime les femmes avec belles lingeries en dentelles et des bas et robes c'est chique et tre s feminine jean

  • moun le 04.03.2021 08:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    qu entendez vous par " des personnes qui surconsomment"?

  • Amelie le 04.03.2021 05:55 Report dénoncer ce commentaire

    Très belle initiative de la part de la marque ! Bravo et merci !

  • Mais oui le 03.03.2021 19:47 Report dénoncer ce commentaire

    On propose un produit zéro déchet en nous montrant des gens qui manifestement surconsomment... Donc on a du mal à croire à autre chose qu'un énième buzz.

    • Eugénie musquar le 04.03.2021 07:15 Report dénoncer ce commentaire

      Sur la photo, c'est plutôt des retien- gorges

  • ché le 03.03.2021 19:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi, j'aime les femmes, d'ailleurs elles sont toutes belles.