En Antarctique

05 août 2020 13:40; Act: 05.08.2020 13:51 Print

Découverte de nouvelles colonies de manchots

Des images satellites de l’Agence spatiale européenne ont révélé une présence importante de l’oiseau sur le Continent blanc. Une «bonne nouvelle» pour l’espèce, menacée.

storybild

L’empereur est le plus gros des manchots, mais semble particulièrement vulnérable au réchauffement planétaire qui provoque la fonte de son habitat. (photo: KEYSTONE/EDDY RISCH)

Sur ce sujet
Une faute?

Onze nouvelles colonies de manchots empereurs ont été débusquées en Antarctique, faisant augmenter de 5 à 10% la population globale de cette icône du Continent blanc. Une bonne nouvelle tant ces oiseaux sont particulièrement vulnérables au changement climatique. «Les images satellites ont révélé qu’il y a près de 20% de colonies de manchots empereurs en Antarctique de plus qu’on ne le pensait», annonce mercredi l'Agence spatiale européenne (ESA) sur son site Internet.

À l’origine de cette découverte, publiée dans la revue Remote Sensing in Ecology and Conservation, l’analyse par des scientifiques du centre de recherche britannique de l’Antarctique (BAS) d’images satellite du programme Copernicus Sentinel-2 d’observation de la Terre.

Guano sur 11 sites

Les images ont révélé la présence de déjections de manchots empereurs – connues sous le nom de guano (les oiseaux eux-mêmes étant trop petits pour être visibles depuis le ciel) – sur 11 sites, portant à 61 le nombre total de colonies sur l’ensemble du Continent blanc. «C’est une bonne nouvelle, toutefois les colonies sont petites et ne font donc augmenter la population globale que de 5 à 10%, soit un peu plus d’un demi-million de manchots, 265 500 à 278 500 couples reproducteurs», note Peter Fretwell de l’opérateur national britannique de recherche scientifique en Antarctique, auteur principal de l’étude.

L’empereur est le plus gros des manchots, mais semble particulièrement vulnérable au réchauffement planétaire qui provoque la fonte de son habitat. Ses populations, endémiques de l’Antarctique, pourraient décliner jusqu’à 70%, d'ici la fin du siècle.

Malheureusement, selon l’étude, la majorité des colonies découvertes se trouvent dans des zones qui pourraient disparaître. «Les oiseaux de ces colonies sont donc probablement comme "les canaris dans une mine de charbon" et nous devons surveiller ces sites avec attention», alerte Philip Trathan, du BAS.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vivelescongés le 05.08.2020 15:20 Report dénoncer ce commentaire

    Ouais, faut pas aller si loin, il y en a plein mon bureau ;)

  • Masque le 05.08.2020 16:57 Report dénoncer ce commentaire

    Essayons de ne pas les contaminer avec le covid ;-)

  • Le clog le 06.08.2020 08:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec un tel satellite (Sentinel) pourquoi ne pas l'utiliser pour controler les migrants illegaux en Méditerranée qui debarquent en Italie, Malte, Espagne

Les derniers commentaires

  • Le clog le 06.08.2020 08:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec un tel satellite (Sentinel) pourquoi ne pas l'utiliser pour controler les migrants illegaux en Méditerranée qui debarquent en Italie, Malte, Espagne

  • Vert de vert le 06.08.2020 02:37 Report dénoncer ce commentaire

    Ils ne disent pas qu'on en a perdu un nombre effarant ces dernières années car il a plu au pôle sud, une première depuis des milliers d'années, au lieu de neiger, puis il a gelé. Leurs plumes et leur corps ne sont pas prévues pour ça, d'où la mortalité importante. Encore une espèce menacée. ✊

  • Ours Polaire le 05.08.2020 16:57 Report dénoncer ce commentaire

    Pendant ce temps là on ne parle pas de l'ours polaire qui va tout simplement disparaitre de la surface de la terre à cause de l'activité humaine.

    • Ours Polaire le 06.08.2020 11:06 Report dénoncer ce commentaire

      Et pendant ce temps-là vous découvrez qu'il y a un Pôle Sud aussi (Antarctique) et que d'autres espèces que l'ours polaire (Arctique) habitant les régions froides risquent de disparaître également... Sinon, l'inverse est également vrai : lorsqu'on parle de l'ours polaire, on ne parle pas des manchots, c'est injuste

  • Masque le 05.08.2020 16:57 Report dénoncer ce commentaire

    Essayons de ne pas les contaminer avec le covid ;-)

    • @Masque le 06.08.2020 08:13 Report dénoncer ce commentaire

      oui ils devraient aussi porter le masque :)

  • vivelescongés le 05.08.2020 15:20 Report dénoncer ce commentaire

    Ouais, faut pas aller si loin, il y en a plein mon bureau ;)

    • lolo le 07.08.2020 10:13 Report dénoncer ce commentaire

      ce top bien parler