Paléontologie

24 septembre 2021 09:53; Act: 24.09.2021 10:24 Print

Des empreintes de 23 000 ans en Amérique

Cette découverte est déterminante pour le débat qui fait rage sur les origines de l’arrivée d’Homo sapiens en Amérique.

Sur ce sujet
Une faute?

Des traces de pas datant de 23 000 ans ont été découvertes dans le sud-ouest des États-Unis, révèle une étude publiée jeudi, suggérant que le peuplement de l’Amérique du Nord par l’espèce humaine était déjà entamé bien avant la fin du dernier âge de glace, censée avoir permis cette migration.

Ces empreintes de pas ont été laissées à l’époque dans la boue des berges d’un lac aujourd’hui asséché. Il a cédé la place à un désert de gypse blanc situé au Nouveau-Mexique, dans le parc national de White Sands. Avec le temps, les sédiments ont comblé les empreintes et ont durci, les protégeant jusqu’à ce que l’érosion dévoile de nouveau ces témoignages du passé, pour le plus grand plaisir des scientifiques.

«De nombreuses traces semblent être celles d’adolescents et d’enfants; les grandes empreintes de pas d’adultes sont moins fréquentes», écrivent les auteurs de l’étude publiée dans la revue américaine Science. Des traces d’animaux, mammouths et loups préhistoriques, ont également été identifiées. Certaines, comme celles de paresseux géants, sont même contemporaines et voisines d’empreintes humaines sur les bords du lac.

Culture dite de Clovis

Au-delà de l’émotion et de l’anecdote, la découverte est déterminante pour le débat qui fait rage sur les origines de l’arrivée d’Homo sapiens en Amérique, le dernier continent peuplé par notre espèce. Car la datation de traces de White Sands «indique que des humains étaient présents dans le paysage voici au moins 23 000 ans, avec des preuves d’occupation s’étendant approximativement sur deux millénaires», souligne l’étude.

Pendant des décennies, la thèse la plus communément acceptée a été celle d’un peuplement provenant de Sibérie orientale durant lequel nos ancêtres auraient franchi un pont terrestre – l’actuel détroit de Béring – pour débarquer en Alaska, puis se répandre plus au sud.

Arrivés 10 000 ans plus tôt qu'on ne croyait?

Des preuves archéologiques, dont des pointes de lance servant à tuer les mammouths, ont longtemps suggéré un peuplement vieux de 13 500 ans associé à une culture dite de Clovis – du nom d’une ville du Nouveau-Mexique – considérée comme la première culture américaine d’où sont issus les ancêtres des Amérindiens. Ce modèle de la «culture Clovis primitive» est remis en cause depuis 20 ans, avec de nouvelles découvertes qui ont reculé l’âge des premiers peuplements. Mais généralement cette date n’allait pas au-delà de 16 000 ans, après la fin du «dernier maximum glaciaire».

Cet épisode de glaciation est crucial car il est communément admis que les calottes glaciaires couvrant à l’époque la plupart du nord du continent ont rendu impossible, ou en tout cas très difficile, toute migration humaine en provenance d’Asie, par le détroit de Béring ou, comme le suggèrent de récentes découvertes, le long de la côte du Pacifique.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Carmelo le 24.09.2021 15:08 Report dénoncer ce commentaire

    Cette découverte renforce l'idée que l'être humain est un voyageur par excellence. Certes, la colonisation de l'Amérique n'a pas été longue après celle de l'Australie.

  • Logique le 24.09.2021 14:13 Report dénoncer ce commentaire

    On ne vient pas de cette planète, si on venait de cette planète on ne la détruirait pas

Les derniers commentaires

  • Carmelo le 24.09.2021 15:08 Report dénoncer ce commentaire

    Cette découverte renforce l'idée que l'être humain est un voyageur par excellence. Certes, la colonisation de l'Amérique n'a pas été longue après celle de l'Australie.

  • Logique le 24.09.2021 14:13 Report dénoncer ce commentaire

    On ne vient pas de cette planète, si on venait de cette planète on ne la détruirait pas

    • Santus Dominus le 24.09.2021 15:19 Report dénoncer ce commentaire

      Bah, c'est fake, voyons! Tout le monde sait que la terre n'existe que depuis +/- 2021 ans... ...et elle est plate!