Vie sous-marine

28 janvier 2021 07:29; Act: 28.01.2021 08:26 Print

Des espèces de requins sont à «un stade critique»

Certaines espèces de requins ont vu leur population chuter de plus 70% au cours du dernier demi-siècle, laissant un «trou béant et croissant» dans la vie océanique.

storybild

Archives/Photo d’illustration. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le déclin de certaines espèces, comme le requin-marteau ou la raie manta, est remarquable. Parmi les plus touchées se trouve le requin océanique qui est au bord de l’extinction. Prisé des pêcheurs pour ses ailerons, il est aussi victime de techniques de pêche non sélectives. Sa population a chuté de 98% en 60 ans. «C’est un déclin pire que celui de la plupart des grands mammifères terrestres, et proche ou égal à celui de la baleine bleue», explique le professeur Nick Dulvy, du département des sciences biologiques de l’Université canadienne Simon Fraser.

Son équipe a récolté et analysé les données leur permettant de dresser un état global de 31 espèces de requins et de raies. Ils en concluent que les trois quarts des espèces étudiées sont menacées d’extinction. «Nous savions que la situation était mauvaise dans de nombreux endroits mais elle provenait de plusieurs études et rapports, il était donc difficile d’avoir une idée de la situation globale», explique le scientifique Nathan Pacoureau, qui a cosigné l’étude parue dans Nature.

«Un risque croissant rapidement d’extinction pour de larges espèces»

«Nous montrons des déclins prononcés et un risque croissant rapidement d’extinction pour de larges espèces dans les habitats les plus grands et les plus reculés de la planète, qu’on croit souvent protégés de l’influence humaine», dit M. Pacoureau, lui aussi à Simon Fraser. L’étude pointe du doigt la surpêche et une faible protection de ces animaux, en appelant à des restrictions plus grandes et une meilleure application des règles existantes. Les chercheurs remarquent que le déclin des espèces n’est pas toujours irréversible si l’on engage des efforts de conservation.

L’étude s’est concentrée sur les requins océaniques et les raies vivant avant tout dans l’océan, et en a dégagé une tendance claire: «Les données révèlent un trou béant et croissant dans la vie océanique», selon M. Pacoureau. Pour 18 espèces pour lesquelles ils disposaient de plus de données, les chercheurs concluent à une chute des populations de plus de 70% depuis 1970. M. Dulvy estime que ce chiffre était sans doute similaire, voire pire, pour d’autres raies et requins océaniques, mais sans pouvoir l’affirmer faute de suffisamment de données. Ces résultats ont même choqué des experts, selon M. Pacoureau.

Trois de leurs espèces sont à un stade critique avec une population ayant baissé de plus de 80%: le requin océanique, le requin-marteau halicorne et le grand requin-marteau. Les populations de requins et de raies sont particulièrement à risque d’effondrement parce que ces animaux grandissent lentement et se reproduisent peu.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • murdok le 28.01.2021 22:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le requin est en haut de la chaîne alimentaire si il disparaît cela engendre beaucoup plus que la disparition d’une espèce.Mais malheureusement l’homme ce moque de cela le requin a mauvaise réputation , c’est un animal incroyable il existe depuis beaucoup beaucoup plus longtemps que nous qui avons tout déréglé.

  • borko le 28.01.2021 10:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les requins ont mauvaises réputation alors qu'ils sont essentiels à la vie. Les très rare attaque de requins sont trop médiatisé et souvent dû à l'homme.

  • lea le 28.01.2021 14:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Entièrement d’accord avec vous.

Les derniers commentaires

  • mufra le 29.01.2021 10:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Savez vous quel animale tue le plus d’hommes ? C’est le moustique !!! Le chien est le 7 et le requin 13 eme ...

  • Trop souvent censuré par L'Essentiel le 29.01.2021 09:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pareil pour les araignées.

  • nepu le 29.01.2021 08:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Incompréhensible comment l‘homme est supposé être à la tête de l’évolution. Il ne comprends rien et se détruit même soi même et tout ce qui l’entoure. Je ne peux et surtout veux pas imaginer ce qui se passera une fois les requins disparus.

  • murdok le 28.01.2021 22:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le requin est en haut de la chaîne alimentaire si il disparaît cela engendre beaucoup plus que la disparition d’une espèce.Mais malheureusement l’homme ce moque de cela le requin a mauvaise réputation , c’est un animal incroyable il existe depuis beaucoup beaucoup plus longtemps que nous qui avons tout déréglé.

  • lea le 28.01.2021 14:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Entièrement d’accord avec vous.