En Australie

16 octobre 2019 18:53; Act: 17.10.2019 08:42 Print

Elle donne naissance à «un petit sumo» de 6 kg

Lorsque Remi Frances Millar est née, elle pesait beaucoup plus que les autres nouveau-nés. Si les sages-femmes et les proches de la petite trouvent cela mignon, l'enfant peut être en danger.

Sur ce sujet
Une faute?

Emma Miller vivait sa 38e semaine de grossesse alors qu'elle a eu ses premières contractions. L'Australienne qui habite Sydney a dû subir une césarienne en urgence. L'enfant qui est né à l'issue de cette opération a non seulement surpris la mère, mais également les médecins, comme expliqué par «Metro».

Remi Frances Millar, le nouveau-né, pesait 5,9 kg. C'est presque deux fois plus que les poids moyen d'un bébé à la naissance. La mère explique: «À la 35e semaine j'avais fais une échographie et elle pesait toujours 4 kg. Nous ne nous attendions pas à ce que Remi prenne autant de poids».

Petite star à la maternité

Cette mère de famille de deux autres enfants s'attendait à ce que son bébé soit plus lourd que les autres enfants, car elle souffrait de diabète gestationnel, une maladie qui touche 3 à 20% des femmes enceintes. Le nouveau-né produit alors plus d'insuline pour faire face au taux élevé de sucre dans le sang. Il est alors bien souvent hospitalisé en service de néonatalogie et alimenté par sonde gastrique ou perfusion jusqu'au retour d'une glycémie satisfaisante. Habituellement, ces bébés pèsent en moyenne environ 4,5 kg. Les médecins et les parents ont été ainsi très surpris d'apprendre que leur petite fille pesait 6 kilos à la naissance.

Dans la maternité, Remi est vite devenue très populaire, explique la maman, surprise de voir un groupe de personnes qui admiraient quasi en permanence son gros bébé. «Elle ressemble à un petit lutteur de sumo», sourit Emma Miller. Même si l'enfant obèse apporte beaucoup de joie et de bonheur à ses visiteurs et au personnel hospitalier, il faut surveiller sa forte surcharge pondérale. Ces gros bébés risquent de développer un diabète eux-mêmes plus tard.

(L'essentiel/doz/cga)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • patience le 17.10.2019 07:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon frère pesait presque 6kg lui aussi. Il est comme tout le monde aujourd’hui. Je précise qu il n a pas de poids en trop

  • Unicorn le 17.10.2019 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement, la consommation excessive de fast food, combinée aux boissons sucrées conduisent de plus en plus tôt à un état de résistance à l'insuline chez les jeunes de 15-40ans, un état pré-diabétique type 2, qui ne présente guère de symptômes jusqu'au moment de l'épuisement du pancréas à produire un trop d'insuline. Statistiquement il en résulte de plus en plus de naissances de bébés obèses, dont la longévité est sérieusement compromise.

  • Miam le 17.10.2019 08:40 Report dénoncer ce commentaire

    En 9 mois dans le ventre de sa mère la petite a déjà mangé 100x au MacDo… C'est triste car elle risque d'avoir plein de problème de santé.

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 17.10.2019 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement, la consommation excessive de fast food, combinée aux boissons sucrées conduisent de plus en plus tôt à un état de résistance à l'insuline chez les jeunes de 15-40ans, un état pré-diabétique type 2, qui ne présente guère de symptômes jusqu'au moment de l'épuisement du pancréas à produire un trop d'insuline. Statistiquement il en résulte de plus en plus de naissances de bébés obèses, dont la longévité est sérieusement compromise.

    • Mimi le 17.10.2019 12:48 Report dénoncer ce commentaire

      Je n arrete pas de le dire .... Il faut lire les articles avant de commenter/juger... la mère ne souffre pas de diabète, c'est un diabète qui apparait pendant la grossesse. Pour certaines femmes le dérèglement hormonal entrâine cela et cela n'a donc rien à voir avec l'alimentation de la mère pendant la naissance...

  • Miam le 17.10.2019 08:40 Report dénoncer ce commentaire

    En 9 mois dans le ventre de sa mère la petite a déjà mangé 100x au MacDo… C'est triste car elle risque d'avoir plein de problème de santé.

  • patience le 17.10.2019 07:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon frère pesait presque 6kg lui aussi. Il est comme tout le monde aujourd’hui. Je précise qu il n a pas de poids en trop

    • Jeanne M le 17.10.2019 13:43 Report dénoncer ce commentaire

      @patience: Et il est luxembourgeois?

  • Vladimir le 16.10.2019 19:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Grand et fort pour conquérir le monde, il sera plus fort que tous les autres à l'école bonne chance à lui.

    • patate le 16.10.2019 23:35 Report dénoncer ce commentaire

      Ou le premier à avoir un arrêt cardiaque à l'école primaire...

    • Unicorn le 17.10.2019 09:51 Report dénoncer ce commentaire

      Malheureusement, ce sera le contraire, dès sa naissance il a trop de récepteurs de graisse, ce qu'il mangera sera en priorité métabolisé en graisse, et non en énergie musculaire. Il mangera trop, car son corps demande de l'énergie pour s'activer, il prendra du poids et ne sera guère en mesure d'exercer du sport, de mincir. C'est le problème des gens obèses, ils ne le sont pas parce qu'ils ne font pas de sport, il ne peuvent faire du sport parce que leurs cellules de graisses s'approprient la majorité de leur énergie.