Découverte scientifique

10 octobre 2018 14:40; Act: 10.10.2018 14:55 Print

L'être humain peut reconnaître 5 000 visages

Famille, amis, inconnus croisés et personnalités qui passent dans les infos en continu, les humains reconnaissent un nombre impressionnant de 5 000 visages en moyenne.

storybild

Chacun des participants testés pouvait se rappeler un nombre de visages dans une fourchette allant de 1 000 à 10 000. (photo: DR)

Sur ce sujet

Au cours de la majeure partie de l'Histoire, les humains ont vécu par petits groupes d'une centaine d'individus, un schéma qui a radicalement changé au cours des derniers siècles. L'étude réalisée par des scientifiques de l'Université britannique d'York montre que nos capacités de reconnaissance faciale nous permettent de traiter quotidiennement des milliers de visages rencontrés dans des lieux très fréquentés, sur nos smartphones et nos écrans de télévision. «Dans la vie de tous les jours, nous avons l'habitude d'identifier des amis, des collègues et des célébrités, ainsi que de nombreuses autres personnes», a déclaré Rob Jenkins, du département de psychologie de York. «Mais personne n'a établi le nombre de visages que les gens connaissent réellement».

Pour l'étude, publiée dans le journal Proceedings de la Royal Society B, M. Jenkins et son équipe ont demandé aux participants de noter autant de visages dont ils se souvenaient dans leur vie personnelle. Les volontaires ont ensuite été invités à faire de même avec des personnes qu'ils ont reconnues sans les connaître personnellement. On leur a également montré des milliers d'images de personnages célèbres - deux photos de chacun pour des raisons de cohérence - en leur demandant qui ils avaient reconnu. Chacun des participants testés pouvait se rappeler un nombre de visages dans une fourchette allant de 1 000 à 10 000. «Nous avons constaté que les gens connaissent environ 5 000 visages en moyenne», a dit Rob Jenkins.

Reconnaissance faciale

Pour les chercheurs, ce chiffre - la toute première base de «vocabulaire facial» humain, pourrait aider au développement de logiciels de reconnaissance faciale de plus en plus utilisés dans les aéroports et les enquêtes criminelles. Cela pourrait également aider les scientifiques à mieux comprendre les cas d'identification erronée.

«Les visages inconnus sont souvent mal identifiés. Les visages familiers sont identifiés de manière très fiable, mais nous ne savons pas exactement comment», selon M. Jenkins. L'équipe qui s'est concentrée sur le nombre de visages que les humains connaissent réellement, estime qu'il serait peut-être possible pour certaines personnes de continuer à apprendre à reconnaître un nombre illimité de visages, avec suffisamment de pratique.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sandro le 10.10.2018 19:19 Report dénoncer ce commentaire

    Et ceux qui ont plus que 5.000 amis sur Facebook (ou "followers" en bon Franglais :-)))) ?

Les derniers commentaires

  • Sandro le 10.10.2018 19:19 Report dénoncer ce commentaire

    Et ceux qui ont plus que 5.000 amis sur Facebook (ou "followers" en bon Franglais :-)))) ?