Espace

11 juin 2021 09:18; Act: 11.06.2021 09:29 Print

L’Europe met sa mission pour Vénus sur les rails

L’Agence spatiale européenne rêve, au début des années 2030, d’aller observer de beaucoup plus près Vénus. La planète la plus proche de la Terre est devenue un «enfer toxique».

storybild

Selon l’Agence spatiale européenne, «Vénus a beau avoir à peu près la même taille et la même composition que la Terre, elle a connu un changement climatique spectaculaire, évoluant dans une atmosphère toxique, et est enveloppée d’épais nuages riches en acide sulfurique». (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L’Agence spatiale européenne (ESA) a sélectionné, jeudi, une sonde EnVision pour aller explorer Vénus au début des années 2030, afin de comprendre comment la planète, notre plus proche voisine, est devenue un enfer toxique inhabitable. Cette annonce intervient une semaine après l’annonce, par la NASA, de deux nouvelles missions vers Vénus, «Davinci+» et «Veritas», entre 2028 et 2030.

La sonde EnVision, qui était en compétition avec une autre mission appelée «Theseus», a finalement été sélectionnée par le comité du programme scientifique de l’ESA pour sa technologie «révolutionnaire», explique l’agence. Le budget global de la mission s’élève à 610 millions d’euros, a précisé l’ESA, qui compte 22 États membres.

Changement climatique

L’orbiteur embarquera une série d’instruments européens permettant d’offrir «une vue globale de la planète, de son noyau interne à sa haute atmosphère, afin de déterminer comment et pourquoi Vénus et la Terre ont évolué si différemment».

Vénus a beau avoir à peu près la même taille et la même composition que la Terre, elle a connu un changement climatique spectaculaire, évoluant «dans une atmosphère toxique, et est enveloppée d’épais nuages riches en acide sulfurique», détaille l’ESA.

Un voyage de quinze mois

L’opportunité de lancement d’EnVision la plus proche est 2031, et d’autres options sont possibles en 2032 et 2033. Après son décollage, EnVision mettra environ 15 mois pour atteindre sa destination, et 16 mois supplémentaires pour caler son orbite, comprise entre 220 et 540 km au-dessus de Vénus.

Les spectromètres embarqués surveilleront les gaz dans l’atmosphère et analyseront la composition de la surface, «à la recherche de tout changement lié à des signes de volcanisme actif». Un radar fourni par la NASA enverra des images et des cartes de la surface. Un instrument permettra en outre de sonder la structure interne de la planète et son champ de gravité. La précédente mission de l’ESA Venus Express (2005-2014) était principalement axée sur la recherche atmosphérique.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • nico le 11.06.2021 09:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y'a rien d'autre de plus urgent à faite ave cet argent?

Les derniers commentaires

  • nico le 11.06.2021 09:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y'a rien d'autre de plus urgent à faite ave cet argent?

    • Jean luc moustache le 11.06.2021 15:13 Report dénoncer ce commentaire

      Il faudrait que les européens pensent et fassent un peu plus pour les européens !