Histoire

14 juin 2021 07:12; Act: 14.06.2021 11:06 Print

Le peuple Maori, premier explorateur de l’Antarctique

Des chercheurs pensent que ce sont les Maoris qui, les premiers, se sont aventurés dans les eaux de l’Antarctique, probablement au début du VIIe siècle.

storybild

Les chercheurs néo-zélandais se basent notamment sur des œuvres d’art du peuple maori et des récits traditionnels oraux pour établir ces voyages de longue date vers l’Antarctique de ce peuple autochtone. (Photo Johan ORDONEZ / AFP) (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les marins polynésiens maoris avaient probablement déjà découvert l’Antarctique plusieurs siècles avant les explorateurs occidentaux auxquels est généralement attribuée la découverte au XIXe siècle du continent gelé, selon une étude publiée en Nouvelle-Zélande. Cette étude, publiée la semaine dernière dans le Journal of the Royal Society of New Zealand, révèle que les Maoris avaient atteint l’Antarctique bien avant les premiers Occidentaux dans les années 1820.

«Il y a une très longue histoire de connexion avec l’Antarctique… Nous avons trouvé trace de voyages vers les eaux de l’Antarctique depuis les premiers voyages en mer», avance Priscilla Wehi, de l’institut de recherche gouvernemental de Nouvelle-Zélande Manaaki Whenua.

Les chercheurs néo-zélandais se basent notamment sur des œuvres d’art du peuple maori et des récits traditionnels oraux pour établir ces voyages de longue date vers l’Antarctique de ce peuple autochtone. Les marins maoris parcouraient de vastes distances entre les îles du Pacifique sur leurs embarcations.

Un endroit «sombre que le soleil n’atteint pas»

Les chercheurs pensent que le premier voyage dans les eaux de l’Antarctique est même antérieur à l’arrivée des Maoris en Nouvelle-Zélande au XIVe siècle. «Nous avons trouvé des récits polynésiens de voyages jusque dans les eaux antarctiques par Hui Te Rangiora et son équipage sur le navire Te Ivi O Atea, probablement au début du VIIe siècle», précise la chercheuse.

Les histoires orales maories étudiées par les chercheurs font référence à «un endroit brumeux et sombre que le soleil n’atteint pas» et des sommets ressemblant à des icebergs «perçant le ciel sans végétation». Des sculptures et tissages maoris témoignent aussi de ces explorations en Antarctique.

La chercheuse s’est félicitée que cette étude sorte de l’invisibilité un pan de «l’histoire indigène» maorie.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • L'histoire à réécrire ? le 14.06.2021 12:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien sûr qu'il faudrait réécrire l'Histoire. Par définition ce sont les vainqueurs qui écrivent la "bonne version" des faits historiques, en se donnant le bon rôle bien entendu.

  • Dorian le 14.06.2021 09:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les occidentaux ont un don pour arranger l’histoire à leur manière.

  • Rigoberta Menchu le 14.06.2021 09:33 Report dénoncer ce commentaire

    il va falloir des preuves un peu plus solides que ces récits oraux.

Les derniers commentaires

  • L'histoire à réécrire ? le 14.06.2021 12:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien sûr qu'il faudrait réécrire l'Histoire. Par définition ce sont les vainqueurs qui écrivent la "bonne version" des faits historiques, en se donnant le bon rôle bien entendu.

  • Rigoberta Menchu le 14.06.2021 09:33 Report dénoncer ce commentaire

    il va falloir des preuves un peu plus solides que ces récits oraux.

  • Dorian le 14.06.2021 09:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les occidentaux ont un don pour arranger l’histoire à leur manière.