Science

10 juillet 2021 09:47; Act: 10.07.2021 20:21 Print

Les loutres, une piste pour traiter l’obésité?

Une étude montrant que les loutres de mer produisent de la chaleur sans rien faire pourrait permettre de comprendre comment brûler plus de calories sans efforts.

storybild

Ces mammifères marins peuvent consommer jusqu’à 25% de leur masse corporelle par jour. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les loutres de mer ont la peau dure, peuvent tenir huit minutes sans respirer pour aller chercher crabes et crustacés, et produisent de la chaleur à partir de leurs muscles pour supporter les eaux glacées du Pacifique nord, selon une étude publiée dans le journal Science, le plus petit mammifère marin d’Amérique du Nord possède un système unique de conversion d’énergie quand les autres mammifères se réchauffent en activant leurs muscles par l’effort ou les tremblements involontaires.

L’auteur principal Traver Wright, de l’Université A&M du Texas, a indiqué à l’AFP que la fourrure des loutres, résistante à l’eau, peut limiter la déperdition de la chaleur, mais pas suffisamment pour survivre dans les eaux de la banquise d’Alaska, leur habitat principal.

Elles brûlent beaucoup d’énergie

Les scientifiques savaient déjà que les loutres, qui appartiennent à la famille des mustélidés, brûlent beaucoup d’énergie, environ trois fois plus que les mammifères de même taille, et qu’elles peuvent consommer jusqu’à 25% de leur masse corporelle par jour. Mais on ignorait encore quels tissus utilisaient cette énergie et comment elle se transformait en chaleur.

Traver Wright et ses collègues ont prélevé des échantillons de muscle sur des loutres de mer mortes ou récupérées par l’aquarium de Monterey Bay, qui les soignent avant de les remettre en liberté. Ils ont ensuite mesuré leur consommation d’oxygène.

Faire de la chaleur sans rien faire

En général, les animaux produisent de la chaleur en activant leurs muscles, mais chez les loutres, la majorité de l’énergie métabolique produite par les sucres et la graisse est utilisée pour fournir le corps en chaleur à partir de leurs muscles, sans forcément les contracter. «Elles sont très bonnes pour produire de la chaleur sans rien faire», a expliqué le Dr Wright.

Cette énergie serait perdue pour les mammifères terrestres, comme les humains, «mais si vous êtes un animal qui veut se réchauffer, cette énergie «gâchée» est très bien» pour maintenir une température de 37°C dans l’eau glacée, a-t-il ajouté. Cette capacité est présente chez les loutres depuis la naissance, peu importe qu’elles soient sauvages ou en captivité.

Soigner l’obésité chez les humains

Comme d’autres mammifères marins, elles auraient pu la développer quand leurs ancêtres ont pris la mer il y a 50 millions d’années, mais cette hypothèse doit être confirmée par des recherches supplémentaires. La connaissance du métabolisme des loutres pourrait aussi permettre de soigner l’obésité chez les humains, selon Traver Wright.

«Si on peut arriver à augmenter la production (de chaleur) et le métabolisme de base, on peut théoriquement stimuler le métabolisme humain et lui faire brûler plus de calories», même sans faire du sport, a-t-il expliqué.

(L'essentiel/AFPE)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LuisT le 10.07.2021 23:33 Report dénoncer ce commentaire

    Alors on va dépenser de l'argent pour développer un traitement qui nous permette de continuer à malbouffer sans s'inquiéter et éviter ainsi des maladies qui pourraient se prévenir simplement en fermant un peu le bec, au lieu de le dépenser en recherches pour des maladies qui ne sont malheureusement pas aussi facilement évitables. Vraiment triste

  • sarah le 10.07.2021 10:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et bien moi j’ai toujours très chaud je devrais être comme un fil de fer

  • La Vérité Indiscutable le 10.07.2021 11:36 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut bouffer moins, picoler moins, bouger plus... tout le reste ne fonctionne pas

Les derniers commentaires

  • Intéressant mais..... le 11.07.2021 08:17 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une piste intéressante pour ceux atteints d'obésité génétique. Cependant, en majorité, l'obésité vient de très mauvaises habitudes alimentaires et de sédentarité. Eradiquer l'obésité doit aussi et surtout passer par la rééducation alimentaire et le renforcement de sa masse musculaire et osseuse par l'exercice physique simple et bien ciblé. De très nombreuses pathologies seraient ainsi évitées. Sans parler de l'estime de soi qui s'en trouve améliorée.

  • LuisT le 10.07.2021 23:33 Report dénoncer ce commentaire

    Alors on va dépenser de l'argent pour développer un traitement qui nous permette de continuer à malbouffer sans s'inquiéter et éviter ainsi des maladies qui pourraient se prévenir simplement en fermant un peu le bec, au lieu de le dépenser en recherches pour des maladies qui ne sont malheureusement pas aussi facilement évitables. Vraiment triste

  • La Vérité Indiscutable le 10.07.2021 11:36 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut bouffer moins, picoler moins, bouger plus... tout le reste ne fonctionne pas

  • sarah le 10.07.2021 10:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et bien moi j’ai toujours très chaud je devrais être comme un fil de fer