«Fake News Santé»

23 septembre 2021 14:07; Act: 23.09.2021 14:41 Print

Non les soutiens-​​gorge ne donnent pas de cancer

L'Inserm passe au crible idées reçues, infox et croyances autour de la santé dans un ouvrage grand public à paraître fin septembre.

storybild

Titré «Fake News Santé», le livre s'attaque à des sujets terre à terre.

Sur ce sujet
Une faute?

Déclinés en chapitres (femmes, santé mentale, alimentation, cerveau, VIH, addictions, Covid ...), des dizaines de sujets sont décortiqués avec pédagogie (et un peu d'humour): qui n'a jamais rêvé de comprendre en quoi consistent les «ciseaux moléculaires» qui ont valu un prix Nobel à une Française et une Américaine en 2020 ?

Titré «Fake News Santé», le livre s'attaque aussi à des sujets bien plus terre à terre: «Le chocolat noir, meilleur que le chocolat au lait?» (pas vraiment), «Les jeux vidéo rendent accro?» (pas forcément). Ou futuristes: «Des robots intelligents à l’hôpital?» (un peu seulement). Ou carrément insolites: «La bave d’escargot est-elle réellement efficace contre l’arthrose?» (malheureusement non).

«Croire qu'il suffit de prendre une tisane est illusoire»

Au menu, des infos rassurantes (non, le stérilet ne rend pas stérile; mais, oui, le flair des chiens permet de détecter des tumeurs) mais aussi des déconvenues: «croire que l’on peut faire tous les excès et qu'il suffit de prendre une tisane, un jus de citron, de jeûner pendant vingt-quatre heures ou de suer dans un sauna pour faire disparaître toutes les toxines et déchets accumulés est illusoire».

S'il souligne aussi que les crèmes de beauté ne servent pas à grand-chose, l'ouvrage aborde des sujets bien plus controversés, comme les ondes des portables, ou certaines modes alimentaires, au mieux inutiles, au pire dangereuses, comme le «crudivorisme» (manger cru) ou le jeûne. Entre remèdes de grands-mères, pseudo-sciences et charlatanisme, la désinformation autour de la santé et la maladie est ancienne, mais les réseaux sociaux et le Covid l'ont rendue omniprésente. Des vaccins aux origines du Covid, un chapitre entier est d'ailleurs consacré à la pandémie.

«Redonner la parole à la science»

Face au flot, l'ambition du livre - 280 pages à paraître le 30 septembre au Cherche Midi - est de «redonner la parole à la science», écrit Gilles Bloch, le président de l'institution publique dédiée à la recherche médicale, dans l'avant-propos. L'ouvrage se veut le prolongement de «Canal Detox», des vidéos anti-infox diffusées par l'Inserm sur Internet depuis 2018.

Avec des exemples précis, «Fake News Santé» souligne l'importance de la méthode scientifique et rappelle que la médecine peut être contre-intuitive: oui, les cellules cancéreuses consomment plus de sucre, mais «jeûner» ne permet pas de les «affamer».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Inserm, crédible ? le 23.09.2021 19:54 Report dénoncer ce commentaire

    Vu le niveau de conflits d'intérêts de certains et d'affaires peu claires à l'Inserm, et en plus c'est une dépêche AFP, alors je dirai plutot qu'il faut prendre cela avec des pincettes.

  • JDCJDR le 23.09.2021 18:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La pilule aussi

  • Pourriture de troll russe le 23.09.2021 17:18 Report dénoncer ce commentaire

    La mère de la voisine de mon arrière-grand-mère mourrait de ça et elle ne jamais avait outiens-​​gorge cancereux pourtant ...

Les derniers commentaires

  • Si l'INSERM le dit... le 23.09.2021 21:48 Report dénoncer ce commentaire

    Un soutien-gorge en soi ne donne pas le cancer. Par contre les armature en métal, la compression excessive des seins, usw... ça n'aide pas (voir article du 21/09/21 Science et Avenir, sur la compression des cellules-CNRS). Tout ceux qui vont au soleil n'attrapent pas de cancer de la peau, par contre si tu es sujet à cela, l'exposition excessive au soleil permet de gagner le gros lot dont on se passerait bien. Donc comme on dit le jeu en vaut-il la chandelle? Quant à l'inserm, je rappelle qu'Yves Lévy était à sa tête de 2014 à 2018, c'est le mari de l'ex- ministre de la Santé Agnès Buzyn.

  • Inserm, crédible ? le 23.09.2021 19:54 Report dénoncer ce commentaire

    Vu le niveau de conflits d'intérêts de certains et d'affaires peu claires à l'Inserm, et en plus c'est une dépêche AFP, alors je dirai plutot qu'il faut prendre cela avec des pincettes.

  • JDCJDR le 23.09.2021 18:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La pilule aussi

  • Pourriture de troll russe le 23.09.2021 17:18 Report dénoncer ce commentaire

    La mère de la voisine de mon arrière-grand-mère mourrait de ça et elle ne jamais avait outiens-​​gorge cancereux pourtant ...

  • Christophe le 23.09.2021 14:38 Report dénoncer ce commentaire

    Ils donnent bien le cancer, arrêtez d'en porter