En Europe

27 septembre 2019 19:21; Act: 27.09.2019 19:41 Print

Notre mode de vie actuel menace les arbres

Plus de 40% des espèces d'arbres présents en Europe sont menacées d'extinction a averti vendredi une ONG de protection de la nature.

storybild

L'Union internationale pour la conservation de la nature s'est penchée sur le sort des 454 espèces d'arbres présents sur le sol européen. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

C'est la première fois que l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), une ONG basée à Gland (Suisse), publie une «Liste rouge» des arbres européens. À cette occasion, l'organisation s'est penchée sur le sort des 454 espèces d'arbres présents sur le sol européen.

Certains d'entre eux poussent en Europe mais également ailleurs dans le monde. Parmi ces espèces, 42% sont considérées comme menacées et présentent donc un «risque élevé d'extinction», indique le rapport de l'ONG qui se consacre à la conservation de la nature.

Un constat alarmant

Le danger est encore plus grand pour les espèces dites endémiques, celles qui ne poussent qu'en Europe: 58% sont menacées et 15%, soit 66 espèces, sont en danger critique. L'introduction par l'homme d'espèces envahissantes, l'exploitation non durable des forêts et le développement urbain sont les principales menaces à l'origine du déclin des espèces d'arbres sur le sol européen.

Les maladies, les nuisibles, la déforestation, l'élevage et la modification des écosystèmes, liée notamment aux incendies, sont autant d'autres dangers qui menacent les arbres en Europe. «Il est alarmant de constater que plus de la moitié des espèces d'arbres endémiques d'Europe sont aujourd'hui menacées d'extinction», a déclaré Craig Hilton-Taylor, qui dirige l'unité en charge de l'élaboration de la «Liste rouge», cité dans un communiqué.

L'écosystème menacé

«Les arbres sont essentiels à la vie sur terre et les arbres européens dans toute leur diversité sont une source de nourriture et d'abri pour d'innombrables espèces animales telles que les oiseaux et les écureuils, et jouent un rôle économique clé», a-t-il ajouté. Selon l'UICN, les sorbiers sont particulièrement en danger, les trois quarts des 170 espèces européennes de sorbiers, des arbustes de la famille des rosacées, étant considérées comme menacées. L'UICN appelle à un effort concerté pour «assurer la survie» des arbres, recommandant d'intégrer les espèces menacées dans des programmes de protection et de gestion des territoires.

Alors que l'attention du public est souvent focalisée sur le déclin d'animaux bien connus comme les éléphants et les rhinocéros, l'IUCN appelle à prêter attention à des espèces plus modestes, mais tout aussi importantes pour l'écosystème.

Évaluant pour la première fois la situation de nombreuses espèces moins connues, l'IUCN a observé que la moitié des espèces d'arbustes en Europe sont menacées d'extinction, ainsi qu'un cinquième des espèces de mollusques terrestres, comme les escargots, et des espèces de bryophytes, qui sont des plantes non vascularisées, comme des mousses. Souvent négligées, ces espèces sont pourtant cruciales pour les écosystèmes qui nous fournissent notre alimentation et l'air que nous respirons.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Angelo51 le 28.09.2019 18:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un arbre c’est un ami. Un humain c’est un potentiel ennemi donc mon choix est vite fait.

  • isle le 28.09.2019 10:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Notre mode de vie menace... notre mode de vie, tout court. C’est pas la planète qui est en danger, elle est là depuis des millards d’année et sera encore là des millards d’années, c’est humanité, notre civilisation actuelle qui va disparaître.

  • Lanz le 27.09.2019 19:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un constat un peu tardif quoi

Les derniers commentaires

  • Angelo51 le 28.09.2019 18:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un arbre c’est un ami. Un humain c’est un potentiel ennemi donc mon choix est vite fait.

  • isle le 28.09.2019 10:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Notre mode de vie menace... notre mode de vie, tout court. C’est pas la planète qui est en danger, elle est là depuis des millards d’année et sera encore là des millards d’années, c’est humanité, notre civilisation actuelle qui va disparaître.

  • Lanz le 27.09.2019 19:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un constat un peu tardif quoi