Conquête spatiale

03 janvier 2019 07:03; Act: 03.01.2019 14:43 Print

Pékin pose un engin sur la face cachée de la Lune

La Chine a annoncé jeudi, avoir réussi le premier alunissage jamais réalisé sur la face cachée de la Lune.

storybild

Chang'e-4 a envoyé une photo de la surface lunaire.

Sur ce sujet
Une faute?

La Chine a posé pour la première fois de l'histoire mondiale un module d'exploration sur la face cachée de la Lune, ont annoncé jeudi les médias officiels du pays. Ce succès devrait renforcer les ambitions spatiales de Pékin. Le véhicule baptisé Chang'e-4 - du nom de la déesse de la lune dans la mythologie chinoise - a aluni jeudi à 10h26 (3h26 au Luxembourg), précise l'agence Chine nouvelle. Il a envoyé une photo de la surface lunaire au satellite Queqiao, en orbite autour de la Lune, a précisé la télévision publique CCTV.

L'engin avait quitté la Terre le 8 décembre. Il va désormais arpenter cette partie encore inexplorée de la lune et y mener des expériences scientifiques. Le module doit notamment mener des études portant sur les basses fréquences radio, les ressources en minéraux et la culture des tomates et d'autres plantes. Contrairement à la face la plus proche de la terre, qui est toujours tournée vers elle, aucune sonde ni aucun module d'exploration n'a jamais touché la surface de l'autre côté. Celle-ci est montagneuse et accidentée, parsemée de cratères, alors que la face visible offre de nombreuses surfaces planes pour se poser. Ce n'est qu'en 1959 que les Soviétiques ont pris les premières images de la face cachée.

Allô la Lune?

La Chine se préparait depuis des années à cette opération particulièrement difficile du point de vue technologique. Notamment, car l'un des défis majeurs est de parvenir à communiquer avec le robot lunaire: la face cachée étant toujours orientée dans le sens opposé à la Terre, il n'y a pas de «ligne de mire» directe pour transmettre les signaux, sauf à installer un relais. La Chine a donc lancé en mai dernier un satellite baptisé Queqiao («Le Pont de la pie»), positionné en orbite lunaire de façon à relayer les ordres et les données échangées entre la Terre et le module.

Pendant la nuit lunaire - qui dure 14 jours terrestres - les températures tombent à -173 degrés. Pendant la journée - aussi équivalente à 14 jours terrestres - elles peuvent atteindre 127 degrés. Et pour corser la difficulté, le Chang'e-4 a été envoyé en direction d'une région du pôle sud de la Lune, le Bassin Aitken, dont le terrain est particulièrement complexe et escarpé.

«Lapin de jade»

C'est la deuxième fois que la Chine envoie un engin explorer la surface lunaire après le Yutu (Lapin de jade) en 2013, qui est resté actif pendant 31 mois. Pékin prévoit déjà de lancer l'an prochain un Chang'e-5 pour recueillir des échantillons et les ramener sur Terre. La Chine investit des milliards dans son programme spatial, piloté par l'armée. Elle place des satellites en orbite, pour son compte (observation de la Terre, télécommunications, système de géolocalisation Beidou) ou pour d'autres pays. Elle espère également envoyer un robot sur Mars et des humains sur la Lune.

Pékin a dévoilé en novembre une réplique de sa première grande station spatiale («Palais céleste») qui devrait être opérationnelle aux alentours de 2022 et succéder à l'ISS, la Station spatiale internationale. L'ISS associe États-Unis, Russie, Europe, Japon et Canada, mais sa retraite est programmée pour 2024.

(L'essentiel/nxp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Belge le 03.01.2019 07:44 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien.

  • madiou le 03.01.2019 14:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On reproche beaucoup sur l’argent de la recherche. A mon avis, c’est important d’investir dans tous les domaines. Nous avons de très beaux fruits de toutes les recherches couteuses autour de nous alors pourquoi cracher dans la soupe, par exemple: les ordinateurs, les smartphones, les médicaments contre les virus, la médecine de pointe comme la chirurgie, les satellites pour observer les astéroïdes qui peuvent entrer en collision avec la terre, le développement de nouvelle forme d’agriculture pour des produits sans pesticides et plus sains ... Sans la recherche, on est encore à l’âge de pierre. Après, la Chine présente effectivement des inégalités sociales ... mais préférez-vous la Chine communiste (égalitaire) d’hier ou la Chine d’aujourd’hui? Beaucoup de chinois vous diront « la Chine d’aujourd’hui »!

  • papy le 03.01.2019 08:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quels sont les buts ultimes de toutes ces opérations technologiques ?

Les derniers commentaires

  • MPG le 06.01.2019 16:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve ça inutile c’est de l’argent gaspillage pour rien e dès humains crève de faim dans le monde actuel c’est pas possible ça !!!!!!!

  • madiou le 03.01.2019 14:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On reproche beaucoup sur l’argent de la recherche. A mon avis, c’est important d’investir dans tous les domaines. Nous avons de très beaux fruits de toutes les recherches couteuses autour de nous alors pourquoi cracher dans la soupe, par exemple: les ordinateurs, les smartphones, les médicaments contre les virus, la médecine de pointe comme la chirurgie, les satellites pour observer les astéroïdes qui peuvent entrer en collision avec la terre, le développement de nouvelle forme d’agriculture pour des produits sans pesticides et plus sains ... Sans la recherche, on est encore à l’âge de pierre. Après, la Chine présente effectivement des inégalités sociales ... mais préférez-vous la Chine communiste (égalitaire) d’hier ou la Chine d’aujourd’hui? Beaucoup de chinois vous diront « la Chine d’aujourd’hui »!

  • Cach-cache le 03.01.2019 12:07 Report dénoncer ce commentaire

    On ne pourra jamais le verifier depuis la terre puisque c'est la face cache de la lune...

    • Jeje le 03.01.2019 14:58 Report dénoncer ce commentaire

      Je vous encourage à faire une recherche en tapant "satellite".

    • Tonton Beber le 03.01.2019 21:34 Report dénoncer ce commentaire

      Etes vous seulement sûr que la lune existe ?

    • @chaccach le 04.01.2019 08:44 Report dénoncer ce commentaire

      Il suffit d'y aller!

  • alexandreethan le 03.01.2019 09:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au lieu de dépenser des milliards à jouer à la guerre des étoiles prk ne pas investir cela dans leur pays afin de réduire les effets de serres et aider les gens dans le monde

    • Starman le 03.01.2019 10:01 Report dénoncer ce commentaire

      De nombreuses innovations découlent des programmes spaciaux, renseigne toi.

    • GG57 le 03.01.2019 12:12 Report dénoncer ce commentaire

      Des innovations certes, mais le progrès pour le progrès, quel en est le but si toujours une majorité de gens ne peut pas en profiter? Surtout en Chine!!! Les inégalités sont tellement plus flagrantes que chez nous! Alexandreethan a raison, qu'on utilise d'abord le denier public pour donner à manger à nos citoyens qui ont faim. Je préfère manger que d'utiliser un smartphone qui utilise une technologie de la NASA perso... Mais bon, chacun ses priorités, hein :)

    • Alex le 03.01.2019 12:51 Report dénoncer ce commentaire

      Et on investi déjà pour aider des gens dans le monde

    • SpaceMan le 03.01.2019 14:11 Report dénoncer ce commentaire

      En fait, c'est de l'argent investi dans leur pays... Les dépense spatiales ne consistent pas a envoyer des paquests de billets dans l'espace, mais à payer des salaires, des fabricants ici bas... Après, que les boites de conserves soit envoyèes au loin ou pas n'a plus d'importance economique... L'argent est dépensé ici, et fait tourner l'economie ICI (enfin en Chine en l'occurence)...

  • papy le 03.01.2019 08:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quels sont les buts ultimes de toutes ces opérations technologiques ?

    • Rpgd le 03.01.2019 09:00 Report dénoncer ce commentaire

      Le prestige

    • Raoul le 03.01.2019 09:56 Report dénoncer ce commentaire

      La science? L'exploration?

    • Thomas le 03.01.2019 10:21 Report dénoncer ce commentaire

      Récolter l'Hélium 3 sur la lune qui n'existe qd très petite quantité sur terre. Le rendement énergétique est énorme et propre... celui qui aura la capacité de le récolté sur la lune deviendra le roi du monde... de plus les réserves sont renouvelable à plus ou moins court terme grâce au soleil, voir chopper un astéroïde aussi pour compenser le renouvellement...

    • Charles le 03.01.2019 10:29 Report dénoncer ce commentaire

      Charles le 1er intérêt d'avoir une plateforme scientifique, développer une base de vie d'analyse comportementale des personnes , développer des médicaments dans des conditions idéales ou des antivirus et trouver des métaux rares. le 2e point créer un check point de passage des vaisseaux interstellaires, avoir un mirador de scrutation de notre terre et commander les boucliers de protection.Pouvoir scruter les planètes hors de notre Galaxy. En clair servir les intérêts, médicaux, scientifiques, économiques et militaires.

    • @Thomas et @Charles le 03.01.2019 16:21 Report dénoncer ce commentaire

      @Charles : vous brodez pas mal, et êtes très créatif sur les objectifs des chinois ... @Thomas : bravo à vous, peu de gens savent que les chinois sont très pragmatiques et ils souhaitent vérifier si la face cachée de la Lune regorge bien d'autant d'Hélium 3 que certains affirment. Si c'est le cas, après les réacteurs de IVème génération à neutron rapides (et sels fondus) alors ils pourront développer la Vème génération. Pendant le temps que nos écolos en UE freinent toutes nos initiatives, le chinois sont en marche pour nous dominer sur au moins le plan énergétique, et cela va nous couter cher

    • Thomas le 03.01.2019 17:48 Report dénoncer ce commentaire

      @Thomas et @Charles : Bien sur, ils sont pas là pour faire du tourisme, tout le monde devrai courir derrière l’hélium 3... mais bon, comme vous dites si bien "Pendant le temps que nos écolos en UE freinent toutes nos initiatives, le chinois sont en marche pour nous dominer sur au moins le plan énergétique, et cela va nous couter cher" et vous avez bien raison