Confidences

06 octobre 2020 16:02; Act: 06.10.2020 17:16 Print

Tomber dans un trou noir? «Vous seriez déchiqueté»

Avez-vous déjà rêvé la nuit que vous tombiez dans un trou noir? Mais que se passerait-il réellement? La lauréate du prix Nobel de physique livre une réponse glaçante.

storybild

La professeure d'astronomie américaine Andrea Ghez est l'une des trois lauréats 2020 du prix Nobel de physique. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Quand on demande à la professeure d'astronomie américaine Andrea Ghez, l'une des trois lauréats 2020 du prix Nobel de physique attribué mardi, comment elle explique un trou noir à un enfant, elle répond: «Un objet dont la force gravitationnelle est si intense que rien ne peut en réchapper, pas même la lumière». La définition ne satisfait pas toujours la curiosité de ses interlocuteurs.

«Très peu de gens comprennent ce qu'est un trou noir, mais beaucoup de gens sont fascinés par eux», dit Andrea Ghez, au téléphone depuis la Californie, une heure après être devenue la quatrième femme à recevoir le prix de physique. Son groupe de chercheurs a fêté cet été le 25e anniversaire du début de leurs travaux qui ont culminé, à l'aide de gigantesques télescopes à Hawaï et d'innombrables calculs, par la mesure du trou noir supermassif au centre de la Voie lactée, appelé Sagittarius A*.

«Nous n'existerions plus»

«Il est très difficile de conceptualiser un trou noir», convient-elle. «Les lois de la physique près d'un trou noir sont si différentes de celles qui opèrent sur Terre, qu'on n'a aucune intuition pour les choses qu'on cherche». «Je peux le penser mathématiquement, abstraitement, mais former une image est très difficile, car l'espace et le temps se mélangent». La façon de «voir» un trou noir, par définition invisible, est d'observer les objets qui tournent autour, et qui révèlent en creux la présence du géant.

En l'occurrence, les étoiles. Andrea Ghez confirme qu'après 25 ans, elle a une carte mentale très précise des étoiles qui tournent autour de Sagittarius A*. «Les étoiles sont comme des enfants dont on connaît tous les noms, mais elles changent un petit peu chaque année», dit l'astronome. Sait-elle exactement où se trouve l'étoile S2, dont elle a précisément cartographié les 16 années d'orbite autour du trou noir? «On surveille l'étoile de près».

Autre question de néophyte: est-il vrai, comme l'écrit l'académie suédoise, qu'on ne sentirait rien si on tombait dans un trou noir? «On ne survivrait pas. Si vous tombiez les pieds en avant dans un trou noir, la première chose qui se passerait est que l'attraction gravitationnelle serait tellement plus forte sur vos pieds que votre tête, que vous seriez déchiqueté. On ne sentirait donc rien car nous n'existerions plus, nous ne survivrions pas, nous nous désagrégerions en nos éléments fondamentaux».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JeMeMarre le 06.10.2020 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    A Luxembourg on a aussi des trous noirs : pratiquement dans chaque rue du centre-ville...

  • ENZA le 06.10.2020 17:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ouiiiii ça c est bien vrai il faut garder les yeux au sol pour ne pas tomber dans un grand trou NOIR ????????????????

  • philosophons le 07.10.2020 08:27 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pour cela que Michel Audiard disait: "mieux vaut s'en aller la tête basse que les pieds devant"

Les derniers commentaires

  • philosophons le 07.10.2020 08:27 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pour cela que Michel Audiard disait: "mieux vaut s'en aller la tête basse que les pieds devant"

  • ENZA le 06.10.2020 17:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ouiiiii ça c est bien vrai il faut garder les yeux au sol pour ne pas tomber dans un grand trou NOIR ????????????????

  • JeMeMarre le 06.10.2020 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    A Luxembourg on a aussi des trous noirs : pratiquement dans chaque rue du centre-ville...