Annonce scientifique

29 mars 2021 17:20; Act: 29.03.2021 18:54 Print

Un nouveau trou noir, très rare, a pu être détecté

Des scientifiques australiens ont annoncé la détection d'une espèce très rare de trou noir, de taille intermédiaire. La découverte comble un vide très intrigant.

storybild

«C'est la première preuve de l'existence d'un trou noir de taille intermédiaire d'une telle masse», atteignant celle de 55 000 soleils. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Des scientifiques australiens ont annoncé la détection d'une espèce très rare de trou noir, de taille intermédiaire, par une technique inédite, selon une étude de physiciens australiens parue lundi dans Nature Astronomy. «C'est la première preuve de l'existence d'un trou noir de taille intermédiaire d'une telle masse», atteignant celle de 55 000 soleils, a dit à l'AFP James Paynter, doctorant à l'École de physique de l'Université de Melbourne.

Si la découverte est confirmée, elle comblera un vide qui intrigue les spécialistes de la physique des trous noirs. Théorisé par Einstein, cet objet concentre sa matière avec une telle densité qu'elle empêche jusqu'à la lumière d'échapper à sa force de gravitation. On n'en connait vraiment à ce jour que deux familles, radicalement différentes par leur taille. Les trous noirs stellaires, des petits Poucets formés par l'effondrement d'une étoile mourante sur elle-même, dont la masse va jusqu'à une dizaine de celle de notre soleil. Et à l'autre extrémité, des ogres tapis au cœur de chaque galaxie, les trous noirs supermassifs comme celui au centre de notre Voie lactée.

Une cible prometteuse?

Fort logiquement, «on s’est donc demandé s’il n’existait pas des trous noirs de masse intermédiaire», ajoute l'astrophysicien. Et si ceux-ci ne jouaient pas un rôle dans la genèse de leurs congénères supermassifs. Les auteurs de l'étude remarquent que les indices de leur existence s'accumulent depuis quelques années. Des scientifiques ont annoncé en septembre dernier la découverte d'un premier trou noir de masse intermédiaire, de 145 masses solaires seulement.

«Ça trouble tout le monde, parce qu'on cherche quelque chose d'un ordre de grandeur entre des dizaines et des millions de masses solaires», remarque Frédéric Geth. Les Australiens auraient-ils touché une cible plus prometteuse? Ils l'ont identifiée en analysant les données de sursauts gamma. Ces flashs lumineux, extraordinairement puissants, viennent d'évènements comme l'explosion d'étoiles massives.

40 000 trous noirs intermédiaires

L'un d'eux, GRB 950830, a fait apparemment une drôle de rencontre sur le chemin jusqu’à notre Terre, depuis son lieu d'émission, à des milliards d'années-lumière, «dans les premiers âges de l'Univers». Son signal lumineux a été enregistré avec une sorte d'écho, provoqué par son passage près d'un trou noir, qui a joué le rôle de «lentille gravitationnelle»: la masse du trou noir est si grande qu'elle déforme la structure de l'espace-temps et courbe le trajet de la lumière passant à sa proximité, en le dédoublant.

C'est la mesure de ce décalage qui aurait permis de révéler la présence du trou noir et sa masse théorique. «Nous estimons qu'on pourrait compter 40 000 trous noirs intermédiaires dans notre galaxie», dit la professeure Rachel Webster», astrophysicienne et co-auteure de l'étude. Pour son collègue Eric Thrane, de l'Université australienne Monash, il pourrait s'agir d'un «trou noir primordial», créé dans l'enfance de l'Univers.

D'une masse énorme, ces objets ont pu être «les précurseurs des trous noirs supermassifs», dont l'origine reste inexpliquée, écrit-il dans un communiqué. Reste à confirmer cette découverte pour la rendre incontestable.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • papy le 29.03.2021 18:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un article un peu embrouillé !

  • BeauGosse le 29.03.2021 22:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est clair que avec un article sur les Trou Noir de taille moyenne et mettre un photo du M87 qui est le trou noir super massive! Ça embrouille les gens qui ne s’y connaissent pas! Mais bon, l’article est tout même bien écrit! De plus, si c’est embrouillé pour vous! C’est qu’il faudrait déjà faire des recherches sur se propos! Tout est bien documenté sur YouTube ou Google et autres...!

  • Zuzu le 30.03.2021 14:41 Report dénoncer ce commentaire

    Avec 40 000 trous noirs intermédiaires potentiels rien que dans la voie lactée, il y a un candidat probable à la nature de la matière noire, vu qu'on a pas encore expliqué la vitesse de rotation des étoiles..

Les derniers commentaires

  • François le 31.03.2021 01:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On dit pas trou noir mais un trou foncé .

  • Zuzu le 30.03.2021 14:41 Report dénoncer ce commentaire

    Avec 40 000 trous noirs intermédiaires potentiels rien que dans la voie lactée, il y a un candidat probable à la nature de la matière noire, vu qu'on a pas encore expliqué la vitesse de rotation des étoiles..

  • Félix le 30.03.2021 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    "Des scientifiques australiens ont annoncé la détection d'une espèce très rare de trou noir, de taille intermédiaire. La découverte comble un vide très intrigant." Combler un vide avec un trou :)

  • pralin le 30.03.2021 13:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un jour lointain, un trou noir va engloutir notre sacré Terre.

  • A bon entendeur... le 30.03.2021 12:25 Report dénoncer ce commentaire

    Plus d'article comme çà et moins sur les starlettes de télé-réalité et frasques de joueurs de foot serviraient grandement notre société!