Troubles du sommeil

11 avril 2018 16:10; Act: 11.04.2018 17:39 Print

Prendre de la mélatonine peut nuire à la santé

Consommer des compléments alimentaires contenant de la mélatonine pour mieux dormir peut être dangereux, affirme mercredi l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses).

storybild

L'abus de tablettes et autres smartphones conduit de nombreux consommateurs à se tourner vers des compléments alimentaires contenant de la mélatonine, pour essayer de retrouver le sommeil. (photo: AFP)

Sur ce sujet

L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) déconseille à «certaines populations» de consommer des compléments alimentaires contenant de la mélatonine en raison d'effets secondaires. De multiples effets ont été signalés en France. «Des symptômes généraux (céphalées, vertiges, somnolence, cauchemars, irritabilité), des troubles neurologiques (tremblements, migraines) et gastroentérologiques (nausées, vomissements, douleurs abdominales)», résume l'Anses dans un communiqué.

Après examen de chacun des signalements, et comparaison avec l'état de la recherche, l'Agence a conclu à des «risques» pour la santé. Les femmes enceintes et allaitantes, enfants et adolescents, personnes souffrant de maladies inflammatoires, auto-immunes, d'épilepsie, d'asthme, de troubles de l'humeur, du comportement ou de la personnalité doivent impérativement demander conseil à leur médecin, tranche-t-elle.

1,4 million de boîtes par an

«La consommation est également déconseillée pour les personnes devant réaliser une activité nécessitant une vigilance soutenue chez lesquelles une somnolence pourrait poser un problème de sécurité», ajoute l'Agence. Dans tous les cas, il importe, d'après ses experts, de «ne pas dépasser la dose de 2 mg par jour». L'Anses recommande de limiter la prise de ces compléments alimentaires à un usage ponctuel. Et d'en parler à son médecin.

L'organisation professionnelle des compléments alimentaires, Synadiet, estime que les Français achètent 1,4 million de boîtes par an de ces gélules. La plupart des consommateurs en prennent pour lutter contre les insomnies, d'autres contre les perturbations dues au décalage horaire. La mélatonine est une hormone secrétée par la glande pinéale située dans le cerveau. Dans les compléments alimentaires, la molécule est généralement obtenue par synthèse.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.