Cet été au Luxembourg

10 mai 2021 08:00; Act: 07.05.2021 15:12 Print

Plus de sécurité et de facilités pour les cyclistes

LUXEMBOURG - Les ministères de la Mobilité et du Tourisme misent à nouveau sur le «Vëlosummer» pour offrir aux cyclo-touristes 12 circuits fermés au trafic motorisé en août.

storybild

Parcourir le Luxembourg à vélo en famille et en toute sécurité, ce sera encore possible cet été 2021.

Sur ce sujet
Une faute?

Vous aimez le vélo et vous avez prévu de passer votre mois d'août au Luxembourg. Cela tombe plutôt bien, car l'initiative "Vëlosummer" est de retour du samedi 31 juillet au dimanche 29 août. Dans les faits, 112 km de routes seront fermés au trafic motorisé et les cyclistes pourront se chauffer les mollets à travers 12 circuits, sur une distance de 550 km.

«Avec 40 000 participants l'été dernier, l'initiative était déjà un franc succès en 2020 et 65 communes au total ont souhaité rejoindre l'opération en 2021»", se félicite Lex Delles, ministre du Tourisme. «On a eu beaucoup de retours et on a retravaillé notre signalétique pour que tout le monde trouve mieux son chemin. Avec le projet MoveWeCarry.lu, on proposera aussi aux cyclistes de porter gratuitement leurs bagages d'un hôtel à l'autre». De quoi augmenter l'attrait de la destination Luxembourg pour les touristes étrangers et des pays limitrophes.

« On a beaucoup de collines et... beaucoup de vallées »

Très grand fan de vélo avec lequel il se déplace d'ailleurs au quotidien, François Bausch, ministre de la Mobilité, salue évidemment le retour du «Vëlosummer» en 2021. «L'année dernière, on avait pu compter sur le soutien de 18 communes et les autres étaient plus réservées», se souvient-il. «Pour cette année, on aurait près de 2/3 des communes du pays qui participeront. Elles nous ont elles-mêmes contactées et on a mis en place des circuits très intéressants».

On le sait, le relief du Luxembourg est parfois capricieux du nord au sud du pays, mais les ministres le confirment: les circuits sont accessibles au plus grand nombre. «Ce n'est pas une course non plus», a souligné Lex Delles à notre micro. «C'est une excursion et on peut faire comme on veut. L'avantage de ces pistes, c'est qu'elles sont fermées pour les voitures pendant une certaine période. On peut vraiment le faire à son aise». «Je n'ai pas encore testé tous les circuits», précise François Bausch, «mais je peux vous dire qu'avec l'assistance électrique, par exemple, c'est un moyen de nous faciliter la vie. Certains circuits sont plus durs que d'autres, mais ici, si on a beaucoup de collines, on a aussi beaucoup de vallées».

Lex Delles, ministre du Tourisme

François Bausch, ministre la Mobilité

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.