Tourisme au Luxembourg

03 juillet 2020 09:00; Act: 03.07.2020 09:27 Print

Remerschen, un petit paradis aquatique

REMERSCHEN - Les anciennes gravières à Remerschen offrent l'occasion d'une plongée dans les étangs et d'une immersion dans la nature.

storybild

Le Biodiversum renseigne les visiteurs sur la biodiversité.

Sur ce sujet
Une faute?

Le long des vignobles de la Moselle entre Remich et Schengen, les dizaines de lacs et d'étangs de Remerschen font le bonheur des baigneurs et des oiseaux migrateurs protégés. La nature a repris ses droits sur une ancienne gravière, les lacs se sont créés lors de l'extraction du sable pour aujourd'hui former la plus grande zone humide du Luxembourg. Un petit bout de paradis bordé de roselières. En remontant le Breicherwee, pour piquer une tête, c'est à gauche qu'il faut prendre. L'équipe de travailleurs en situation de handicap et valides de l'ASBL Erliefnis Baggerweier gère une belle baignade, avec des plages au bord d'étangs en pleine nature, où se baladent des canards.

Le visiteur qui prend à droite tombera lui sur le véritable éden pour les oiseaux qu'est la réserve naturelle Haff Réimech. Il empruntera les pontons de bois courant au milieux des roselières et des étendues piquées d'orchidées jusqu'aux observatoires à oiseaux. Il en apprendra plus sur la biodiversité dans le magnifique bâtiment du Biodiversum. Au-delà du Haff Réimech, la région compte encore des sentiers didactiques dans des écrins de nature remarquables comme la réserve forestière intégrale Grouf à Schengen, le Kuebendällchen dans la vallée à Wintrange et le Strombierg sur un ancien site d'exploitation du plâtre à travers le vignoble. Le charmant village de vignerons qu'est Remerschen vaut également la visite. Et pourquoi ne pas passer la nuit à l'auberge de jeunesse et profiter de sa terrasse moderne avec vue sur l'étang et les vignes.

Un navire dans la nature

Sur sa presqu'île en bord d'étang, le Biodiversum Camille-Gira se noie dans la nature. Le bâtiment en bois en forme de coque de bateau renversé vaut déjà le coup d'œil rien que pour son architecture. Il est l'un des cinq centres nature et forêt du pays et sert de porte d'entrée vers la réserve Haff Réimech classée Natura 2000 et sa trentaine d'étangs. Ces anciennes gravières reconquises par une flore et une faune rares sont d'une grande diversité ornithologique. Le Biodiversum renseigne sur les oiseaux du Haff Réimech, la biodiversité et la région de la Moselle. Mesures sanitaires liées au Covid obligent, il ne peut accueillir que 20 visiteurs en même temps. Et il faut porter un masque. Il est ouvert de 10 à 18h, du mardi au dimanche. Les visites guidées sont sur réservation. La réserve est libre d'accès pour ceux souhaitant la découvrir de leur propre chef.

L'Europe sur trois frontières

Remerschen est située dans la commune de Schengen, connue pour les accords du même nom. C'est là sur la frontière entre le Luxembourg, l'Allemagne et la France qu'a été signée la suppression des contrôles aux frontières européennes en 1985, à bord du bateau de plaisance M.S. Princesse Marie-Astrid. Situé sur l'esplanade de Schengen, le Musée de l'Europe raconte cette histoire en détail. Schengen est aussi un bon point de départ pour de jolies balades de l'autre côté des frontières.

L'architecture se fait remarquer

Les environs de Remerschen comptent plusieurs réalisations remarquables signées Valentiny hvp architects. Pour en savoir plus sur le travail de François Valentiny, il faut se rendre dans sa très belle fondation où sont exposés des dessins, esquisses, sculptures…

Foule d'oiseaux

Toute l'année, au Haff Réimech, c'est un ballet d'oiseaux. Ils y vivent ou y font un arrêt lors de leur migration. 220 espèces d'oiseaux y ont été observées. Certaines ne nichent que sur ce site. En ce moment, les visiteurs ont de fortes chances de tomber sur une grèbe huppée ou une sterne pierregarin. Trois observatoires servent à voir ces volatiles sans les déranger.

(Séverine Goffin / L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • abrut le 03.07.2020 10:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sympa remerchen mais quand l entrée est payante un minimum de service doit être fait comme nettoyer les millions de crottes d oiseaux et les algues qui pollue l Etand

  • Accueil à la luxo le 03.07.2020 11:42 Report dénoncer ce commentaire

    À peine arrivée à Lux il y a presque 20 ans, j'avais entendu parler de ces "étangs de Remerschen". Un dimanche, donc, nous y sommes allés et j'étais étonnée d'y trouver une caisse. Avant de décider si je voulais payer pour entrer ou pas, j'essayais de regarder derrière pour voir comment c'était dedans. On ne voyait rien. Et je me suis fait aussi engueuler par la vieille à la caisse - elle pensait que je voulais entrer sans payer, alors que je n'avais même pas bougé, mais j'avais simplement allongé le cou pour essayer de voir qu'est-ce que c'était. On est parti et on n'y est jamais retourné.

  • schifff le 03.07.2020 09:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Où chaque année il y a une noyade

Les derniers commentaires

  • Realux le 04.07.2020 16:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A inscrire dans les archives comme "pittoresque ".

  • lux eau le 04.07.2020 13:35 Report dénoncer ce commentaire

    nous priviégions généralement la piscine familiale, mais ils nous arrives de vouloir faire plaisirs à nos enfants et nous nous laissons aller à quelques brasses endiablés lors de nos séjour au negresco

  • FCV le 04.07.2020 12:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est cher, ça ferme super tôt même en été. Et le sol est plein de crottes de animaux. Impossible de se détendre sans être couché sur les crottes au sol. Simplement dégueulasse. Et payer son entrée pour un étang aussi sale. Plus jamais.

  • animal non-volatile le 04.07.2020 08:31 Report dénoncer ce commentaire

    il y a plusieurs années en arrière, c'était vraiment un paradis naturel pour nager ... maintenant avec toutes les installations artistiques malplacées dans la diversité naturelle qui font mal aux yeux, ce n'est plus qu'une farce ... et les quelques arbustes qui font de l'ombre sont réservés par les canards et cygnes ... alors laissons un petit paradis aux animaux volatiles sans les déranger qui y peuvent nager gratuitement, n'ont pas besoin de réservation ticket préalable, pas besoin d'IT et savent nager sans se noyer ...

  • strambo le 04.07.2020 08:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'étais et j’ai vu des gens faire leur besoin dans l’étang alors pour moi c’est fini