Tourisme au Luxembourg

26 juin 2020 07:00; Act: 02.07.2020 14:03 Print

Un voyage gustatif au cœur du Luxembourg

LUXEMBOURG - Les produits du terroir constituent une excellente excuse pour explorer les reliefs variés du Grand-Duché.

storybild

Des visites œnologiques sont organisées le long de la Moselle.

Sur ce sujet
Une faute?

Des coteaux recouverts de vigne descendent en pente douce vers l’eau. C’est la Moselle luxembourgeoise où profiter des paysages en appréciant le palais de son vin, minéral lorsqu’il provient des vignes plantées sur les roches calcaires autour de Grevenmacher et plus gras pour le terroir argileux du canton de Remich. Le Grand-Duché possède une cuisine locale de tradition paysanne. Partir à la découverte des produits du terroir est une belle manière de sillonner les reliefs du pays en se laissant guider par son appétit.

Au-delà du vin, les microbrasseries se sont multipliées. Les producteurs proposent produits laitiers, œufs, charcuterie… Mais aussi du pain artisanal préparé avec la farine du moulin. Ces produits sont issus d’une agriculture raisonnée, parfois bio. La cuisine luxembourgeoise est plutôt carnivore avec des entrées telles que la Feiersténgszalot, littéralement salade de viande.

Ces produits se vendent à la à la ferme, au marché, dans les coopératives. Certaines régions ont des labels. Les produits du lac sont à déguster dans les restaurants ou en boutique lors d’une visite au Parc naturel de la Haute-Sûre après avoir été piquer une tête. Le label Vum Séi (du Lac) décline ainsi des tisanes, des huiles, des herbes, des céréales… Les cultures se nichent parfois dans des endroits singuliers. Des distributions de graines de plantes d’antan sont ponctuellement organisées au Klouschtergaart, un jardin au pied du rocher du Bock dans la capitale, et sur le toit de l’hôtel Sofitel, en plein cœur de la place financière au Kirchberg, les abeilles s’affairent.

Une cuisine à la sauce paysanne

La cuisine luxembourgeoise est paysanne et de saison. En été, des poissons de rivière comme la truite s’invitent dans les assiettes. Les plats sont agrémentés d’asperges, abricots, prunes, pommes, girolles. Parmi les spécialités sur la carte des restaurants, il y a la Bouneschlupp (soupe de haricots verts au lard), les Gromperekichelcher (galette de pomme de terre), le Bamkuch (gâteau cuit à la broche).

Des chevaux de trait pédagogiques

Les chevaux de trait sont encore utilisés, même si cela n’est pas de manière étendue, pour le débardage et le maraîchage au Luxembourg. Ces équidés font notamment partie du paysage de l’Eislek, les Ardennes luxembourgeoises. Traditionnellement, on peut se familiariser avec leur travail lors de la journée du cheval de trait ardennais, mais elle est repoussée en raison du Covid. En attendant, le visiteur peut le découvrir via le centre nature Robbesscheier à Munshausen. Il goûtera aussi les produits du Parc naturel de l’Our et participera à des ateliers.

Au gré des arômes du vignoble

Le ruban vert de 42 kilomètres entre Schengen et Wasserbillig qu’est la vallée de la Moselle se parcourt à pied, à vélo, en bateau et même en montgolfière. Mais la façon la plus enivrante de le faire est à travers les visites œnologiques des caves avec dégustation dans les bars à vin des vignerons et nuités pour prolonger le plaisir. Les vins et crémants de la Moselle, principalement des blancs, sont issus de neuf cépages: Chardonnay, Riesling, Pinot blanc, gris et noir, Gewürztraminer, Rivaner, et les spécialités régionales, Elbling et Auxerrois. Les vignerons produisent aussi des vendanges tardives, vins de glace et vins de paille qui se marient très bien avec les desserts. Ces vins sont minéraux ou plus gras selon leur terroir, et l’ensoleillement particulier leur donne parfois un goût fruité.

Les mille et une saveurs du miel

Le Luxembourg compte plusieurs centaines d’apiculteurs disséminés à travers le pays. Largement de quoi tester les différentes saveurs du miel artisanal. Hunnegkescht produit ainsi du miel issu d’une apiculture raisonnée, provenant des fleurs de quartiers de la capitale. Les abeilles butinent les tilleuls du Limpertsberg, le colza du Kirchberg, etc. Pour sensibiliser aux abeilles, la ville de Luxembourg propose aussi un circuit apicole pédestre sur son territoire.

(Séverine Goffin / L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Coronavinus le 03.07.2020 22:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Incroyable, on incite à visiter les caves et consommer de l'alcool ! Le tout sans aucun message de prévention...c'est du tourisme local ça !

Les derniers commentaires

  • Coronavinus le 03.07.2020 22:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Incroyable, on incite à visiter les caves et consommer de l'alcool ! Le tout sans aucun message de prévention...c'est du tourisme local ça !