En pleine pandémie

07 avril 2021 18:11; Act: 07.04.2021 18:27 Print

189 cobayes prêts à tester des vacances de rêve

Un cinq-étoiles va accueillir, à Rhodes, des Néerlandais dans le cadre d’un projet pilote. Leur séjour sera encadré par des mesures sanitaires strictes.

storybild

(photo: iStockphoto)

Sur ce sujet
Une faute?

Peut-on passer des vacances sans risque, en pleine pandémie? C’est la question à laquelle l’agence de voyages Sunweb et la compagnie aérienne Transavia, soutenues par le gouvernement néerlandais, proposent de répondre. Comment? En organisant un séjour test de huit jours, à 399 euros, sur l’île grecque de Rhodes pour 189 Néerlandais, âgés de 18 à 70 ans. Dès le 12 avril, ces cobayes, sélectionnés parmi quelque 25 000 candidatures et représentatifs de la population, participeront à une expérience grandeur nature.

Isolés dans un cinq-étoiles où aucune autre personne extérieure ne sera admise, hormis le personnel de l’établissement qui sera régulièrement testé, les vacanciers pourront profiter des infrastructures, comme la piscine et les restaurants, mais ne seront pas autorisés à sortir du complexe pour découvrir les activités culturelles et sportives locales. Une partie de la plage sera privatisée.

Pour fouler le sable fin, cocktail à la main, un parcours du combattant attend les 189 heureux élus. Ils devront faire un test antigénique à l’aéroport quatre heures avant le décollage et trois tests PCR: 72 heures avant le départ, avant le voyage du retour et au cinquième jour de la quarantaine imposée en rentrant aux Pays-Bas. Un protocole strict pour un projet pilote qui, s’il fonctionne, pourrait bien inspirer d’autres pays. Cela démontrerait qu’il est possible, grâce à des mesures sanitaires adéquates, de rassembler des centaines de personnes en réduisant les risques de contagion au maximum.

(L'essentiel/Nina Seddik)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • blu le 08.04.2021 08:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La location d’appart reste le meilleur pour le moment. C’est le moyen de garder de la liberté à prix raisonnable

  • freddy le 07.04.2021 21:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce sera nos nouvelles vacances avec la liberté de faire se que tu veux en moins, donc on en revient au communisme. on te dira où aller.

  • Abalus le 07.04.2021 20:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bien dit je dirais même c'est des vacances pénitentiaires trop de contraintes, en générale les vacances c'est pour découvrir rencontrer mais la pour le coup t'est enfermer

Les derniers commentaires

  • veritis le 09.04.2021 08:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    n'importe quoi

  • TontonB le 08.04.2021 18:34 Report dénoncer ce commentaire

    Et ils sont payés combien pour servir de cobayes ?

  • Henri le 08.04.2021 11:13 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas assez cher pour des Néerlandais, il faudrait doubler ou tripler le prix pour faire une bonne affaire.

  • Agence de voyage en faillite le 08.04.2021 10:23 Report dénoncer ce commentaire

    Un projet pilote pour inspirer d'autres pays ... Porter un masque avec 35 degrés, ça ne donne pas trop envie.

  • blu le 08.04.2021 08:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La location d’appart reste le meilleur pour le moment. C’est le moyen de garder de la liberté à prix raisonnable