Voyage

19 décembre 2018 09:00; Act: 19.12.2018 12:20 Print

Édimbourg, cette ville fantasmagorique

Son patrimoine historique est exceptionnel. Et son atmosphère est aussi énergique que tranquille. Édimbourg se déguste tel un bon vieux et suave whisky.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Tony Blair, Sean Connery, Robert Louis Stevenson, Walter Scott, Dickens, Arthur Conan Doyle, Irvine Welsh... ils ont tous en commun d'être nés à Édimbourg, capitale de l'Écosse et des Lothians.

La ville s'est construite sur d'anciennes collines volcaniques. Des crag (rocher en gaélique) dont le plus imposant, Arthur's Seat, vide de tout, offre un point de vue idéal sur toute la cité, à condition d'oser y grimper à pied. Walter Scott, le père d'«Ivanhoé», lui avait donné le titre d'«Impératrice du Nord». À juste raison tant ses rues, du Royal Mile artère principale aux «closes» pentues en passant par des venelles obscures, sont une invitation perpétuelle au dépaysement.

Au contraire de New Town, construite sur un plateau, Old Town fait voyager dans un temps lointain où Écossais et Anglais se disputaient Embra. Résidence royale et forteresse militaire, le château d’Édimbourg, haut perché sur la colline escarpée de Castle Rock, surveille la cité juste en dessous. Dans ses murs de pierres noircies, se trouvent les Honours of Scotland (les bijoux et joyaux de la couronne d’Écosse) et le Mons Meg, canon du XVe siècle construit à Mons (Belgique) en 1449.

Des endroits bizarres et aguicheurs

On peut préférer le musée national d’Écosse, dont la longue façade domine l’élégante Chambers Street. Ses collections sont réparties entre deux bâtiments. Et ses cinq étages retracent l’histoire de l’Écosse, de ses origines géologiques aux années modernes. Et passer par Édimbourg sans déguster un whisky serait un crime. Le Scotch Whisky Heritage Center, musée consacré à l’histoire et à la fabrication du whisky, est situé sur Royal Mile. Et pourquoi ne pas goûter différents whiskies dans un bar typique?

Pour aimer cette ville, il faut avant tout l'explorer. Passer par les voûtes et wynds (voies étroites) qui la criblent. Et surtout ne pas avoir peur des endroits qui semblent bizarres et aguicheurs.

(Denis Berche)