Voyage

09 septembre 2020 10:00; Act: 09.09.2020 11:30 Print

L'Autriche séduit grâce à sa nature fastueuse

Dans le petit pays blotti au cœur de l'Europe, les paysages naturels et urbains rivalisent de beauté.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

En cette fin de saison, les températures sont douces en Autriche. La mousse se déguste dans un Bier Garten au soleil. Les érables de montagne vont doucement se parer de reflets roux. Une lumière automnale nimbera des paysages où scintillent de grands lacs. La saison de ski n'a pas encore débuté. Et c'est l'occasion de parcourir des paysages de carte postale à travers les chemins de randonnée.

Le petit pays au cœur de l'Europe est connu pour le faste de ses villes hérité de l'ancien empire austro-hongrois. En particulier, de sa capitale Vienne, où l'on danse encore en robe de soirée dans les bals. Mais la nature rivalise de beauté avec les villes. Les dénivelés abrupts des Alpes tranchent avec les courbes douces des collines. Au sortir d'une forêt, on découvrira un palais dominant une vaste plaine. L'eau se décline en rivières, en cascades ou en lacs. Si cette terre est propice à une navigation contemplative, elle ravira également les amateurs de vélo avec un très beau réseau de chemins cyclables. Les cyclistes déterminés traverseront l'Autriche en longeant les eaux bleues du Danube.

Klimt, Mozart ou la cristallerie Swarovski, des incontournables

Les vendanges vont débuter accompagnées de leur corollaire de fêtes où l'on déguste le cru local dans le vignoble. La transhumance aussi se fête. Quand les vaches reviennent au village, c'est parées de magnifiques coiffes.

De retour à Vienne, la nature est évoquée dans les motifs végétaux des édifices du Jugendstil qui côtoient les palais de la Renaissance. Et dans les fleurs émaillant les ors des œuvres du peintre Gustav Klimt, à voir au musée. Pour s'en mettre plein les yeux encore, on passera à Wattens, où la cristallerie Swarovski a créé un jardin onirique comme un étincelant cabinet de curiosités. Et pour ravir ses oreilles, on se rendra à Salzbourg, ville natale de Mozart.

(L'essentiel/ Séverine Goffin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Far away le 09.09.2020 11:19 Report dénoncer ce commentaire

    C’est trop loin... dommage

  • Grand Maître le vrai d'Urss/Russie le 09.09.2020 10:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'Autriche c'est assez cher mais magnifique, tous les nouveaux riches et nomenclatura de chez nous adorent aller là-bas mais depuis Corona, c'est difficile ...

  • georgette le 10.09.2020 08:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je préféré l’Autriche à la Suisse.

Les derniers commentaires

  • georgette le 10.09.2020 08:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je préféré l’Autriche à la Suisse.

  • Robert Chouinard le 09.09.2020 13:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le sud tyrol, tout aussi bien et moins cher.

  • Far away le 09.09.2020 11:19 Report dénoncer ce commentaire

    C’est trop loin... dommage

  • Grand Maître le vrai d'Urss/Russie le 09.09.2020 10:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'Autriche c'est assez cher mais magnifique, tous les nouveaux riches et nomenclatura de chez nous adorent aller là-bas mais depuis Corona, c'est difficile ...