Voyage

03 avril 2019 09:00; Act: 02.04.2019 18:44 Print

La Namibie, une terre vaste et somptueuse

Une expérience en grand format, c'est ce que propose la Namibie dans le sud-ouest de l'Afrique.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La Namibie s’étend à perte de vue dans des dégradés délicats de rose et d’ocre, baignés dans une lumière d’Afrique somptueuse. Le fleuve Orange y coule. Une mer de dunes d’un rouge flamboyant plonge dans les eaux bleues de l’océan Atlantique. Les courbes mauve délavé des montagnes se détachent sur fond de plaines. Le vert des palmiers se reflète dans le bleu turquoise des fleuves. Les carcasses de bateaux gisent sur la côte des Squelettes, battue par les vents.

Ces espaces peuvent paraître désertés, mais ils grouillent de vie animale, du plus petit lézard du désert au plus gros des éléphants en passant par les antilopes, les zèbres, les autruches, les otaries, les rhinocéros et autres pélicans… Et puis, il y a les peuples de Namibie qui ajoutent encore à la large palette de teintes saturées. Chaque ethnie a sa couleur pour les tenues traditionnelles que l’on sort pour les grandes occasions: vert sapin, bleu ciel, jaune poussin, rose fuchsia... Ils ont également conservé des chants, danses et contes hérités de la culture orale africaine.

Safari et bière

Ils ne sont pas les seuls habitants de Namibie à garder vivaces des traditions. Si la bière coule à flots et qu’une grande fête lui est consacrée au mois d’octobre, c’est parce que le pays est une ancienne colonie allemande. Certaines des villes perdues au milieu de nulle part ont gardé une architecture allemande, comme Lüderitz ou la minuscule capitale Windhoek, dont l’église semble être faite de pain d’épice.

Pour le visiteur, la Namibie offre une manière aisée de se familiariser avec une part de l’Afrique. Il louera une voiture pour faire un safari et sillonner le pays. Et pour dormir, il profitera, s’il y met le prix, d’un lodge immergé dans les paysages splendides des parcs naturels. Il pourra dîner sur une table solitaire dressée aux confins du monde en regardant le soleil se coucher à l’horizon. C’est l’occasion de goûter aux gibiers locaux cuits au barbecue et aux produits du cru. On pourra clôturer d’une part de Sachertorte en arrosant le tout avec une bière Wind-hoek Lager.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • sandy le 04.04.2019 04:47 Report dénoncer ce commentaire

    trop beau!

Les derniers commentaires

  • sandy le 04.04.2019 04:47 Report dénoncer ce commentaire

    trop beau!