Rapatriement au Luxembourg

10 janvier 2019 08:00; Act: 10.01.2019 09:50 Print

Quelles précautions prendre avant un voyage?

LUXEMBOURG - Quand on part en vacances à l'étranger, la prise en charge des soins ou d'un rapatriement est soumise à des règles très diverses.

storybild

Jordan devrait arriver sur le sol luxembourgeois jeudi, à 18 h.

Sur ce sujet
Une faute?

À la lumière de l'accident du jeune Jordan et des difficultés liées notamment à son rapatriement, il apparaît clairement qu'il est nécessaire de prendre ses précautions avant de partir en vacances à l'étranger!

La situation est d'ailleurs différente selon le pays. «Dans les pays de l'UE auxquels il faut ajouter l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège (EEE) et la Suisse, le règlement 883 sur la coordination des systèmes de sécurité sociale fait foi», confie Abilio Fernandes, du ministère de la Sécurité sociale.

Dans ces pays, l'assuré peut utiliser sa carte européenne d'assurance maladie. «Elle lui permettra l'accès aux soins médicaux et lui garantira la prise en charge ou le remboursement des frais médicaux sur place», précise Caroline De Hoog, responsable du service communication de la Caisse nationale de santé (CNS).

Des frais à avancer

Dans les pays hors UE, EEE et Suisse, liés par une convention bilatérale avec le Luxembourg (Bosnie-Herzégovine, Cap-Vert, Macédoine, Maroc, Monténégro, Québec, Serbie, Tunisie, Turquie), l'assuré devra présenter un formulaire (disponible sur le site de la CNS) à la Sécurité sociale du pays pour être pris en charge.

Dans les autres pays étrangers, il devra avancer les frais et ne sera remboursé par la CNS que selon les tarifs appliqués au Luxembourg. À charge pour lui de faire financer la différence par sa complémentaire. Quant au rapatriement, il ne peut être pris en charge que dans les pays de l'UE, l'EEE et la Suisse, selon un taux calculé au cas par cas. «Le mieux, c'est de souscrire une assurance complémentaire», confie la CNS.

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • phil le 10.01.2019 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    vérifier également les assurances que vous pouvez avoir avec votre carte de crédit

  • Schlapp le 10.01.2019 09:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'aime bien les recommandations de la CNS... prendre une assurance complémentaire :)

  • fabilux le 10.01.2019 09:15 Report dénoncer ce commentaire

    ce n'est certainement pas aussi simple EU ou pas!

Les derniers commentaires

  • Yoda le 12.01.2019 13:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ma Master carte Gold ma rembourser la différence de la cns (900€) l’année dernière, pas besoin complémentaire , j’épargne 55€ Par mois xD

  • La bonne poire le 11.01.2019 07:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après limplatâtions d une prothèse de hanche retour à la maison en ambulance 200€ 140€ rembourser pas la cns si tu voyage couché ( assise) 0€ ma situation pas indiquer couché ' la croix rouge qui m'a transporté couché n'as rien voulu faire donc j'ai payer après 2 fois à l'hôpital et 3 fois à la cns à des béquilles bon pour la re-education 4mois plus tard les 140€ reçu sont parti en frais ??? J'ai oublier je suis à la caisse msms ???, Rien de rien

  • phil le 10.01.2019 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    vérifier également les assurances que vous pouvez avoir avec votre carte de crédit

  • Francis le 10.01.2019 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour à tous, Par expérience cela est incomplet pour ce qui concerne les pays de UE. Le taux de remboursement est fixé suivant les conditions de remboursement du pays ou l'on se trouve. Exemple, si un médecin local décide d'un héliportage(3200€) vers un hôpital, le remboursement n'interviendra qui si la caisse du pays prend en compte cette prestation. Dans le cas contraire vous n'avez plus qu'a payé ou avoir quelques relations ou une assurance ou de généreux donateurs. Des organismes proposent la couverture de ces risques pour moins de 1 €/j/Pers. A réfléchir et bonnes vacances à tous!

  • Hallucinant le 10.01.2019 09:47 Report dénoncer ce commentaire

    Quant au Québec, c'est faux également. La CNS intervient uniquement pour les étudiants en cas de pépin. Les touristes au sens propre ne sont pas couverts au Québec