Tourisme aux Pays-Bas

17 avril 2019 09:00; Act: 17.04.2019 14:00 Print

Rotterdam, une ville cool et avant-​​gardiste

Importante ville portuaire des Pays-Bas, Rotterdam séduit par une architecture d’avant-garde et une bonne dose de cool.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Des maisons cubiques posées sur la pointe, des bulles d’architecture flottantes et un empilement aléatoire de rectangles formant un gratte-ciel futuriste au bord de l’eau. La marque de fabrique de Rotterdam, c’est une architecture d’avant-garde semblant sortir de l’imagination d’un enfant. L’importante ville portuaire néerlandaise a été reconstruite après la Seconde Guerre mondiale, d’où son élégance audacieuse.

Delfshaven est l’un des seuls quartiers à avoir été épargnés par les bombardements. On y trouve de jolies maisons de briques rouges au bord de l’eau, des péniches et même un moulin dans le plus pur style néerlandais. Rotterdam est le plus grand port d’Europe. Un impressionnant ballet se joue dans les docks au milieu des amas de conteneurs. Des millions de tonnes de marchandises et des dizaines de milliers de cargos y transitent tous les ans.

Gastronomie variée

Dans son ensemble, Rotterdam est jeune et cool. Les amateurs de shopping y trouveront une foule de petites boutiques de créateurs et d’adresses branchées où acheter du design épuré. Comme souvent aux Pays-Bas, de somptueux musées regorgent d’œuvres de grands maîtres. Mais la scène contemporaine est également représentée. Cela a notamment généré un psychodrame autour du nain de jardin, jugé indécent, de Paul McCarthy. Les passionnés de street art aussi en auront pour leur compte et feront un tour au Hofbogen, ancien viaduc de chemin de fer, pour les fresques sur ses arches.

Rotterdam est créative en matière de gastronomie qu’elle aime cosmopolite et réalisée avec des produits locaux. Ceux qui ne sont jamais aussi heureux que sur le dancefloor iront tester un des lieux détournés en club. La ville, incubateur de la culture gabber, aime toujours sa techno. Et pour se reposer pourquoi ne pas aller dans un lieu insolite comme une des suites hors de prix de l’Euromast ou sur un paquebot de croisière.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luxo le 04.05.2019 14:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si nous avions des personnes compétentes nous arrêtions de construire des logements en béton pour concentré les humains en ville et les animaux dans des camps de concentration . Chaque humain comme chaque animale devrait disposer d’une surface minimum pour produire et trouver son alimentation sans être obligé de l’importer d’un autre endroit.

  • Jean le 18.04.2019 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    Exemple interessant. Les résultats sont plutôt bons quand on a affaire à des gens compétents.

Les derniers commentaires

  • luxo le 04.05.2019 14:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si nous avions des personnes compétentes nous arrêtions de construire des logements en béton pour concentré les humains en ville et les animaux dans des camps de concentration . Chaque humain comme chaque animale devrait disposer d’une surface minimum pour produire et trouver son alimentation sans être obligé de l’importer d’un autre endroit.

  • Jean le 18.04.2019 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    Exemple interessant. Les résultats sont plutôt bons quand on a affaire à des gens compétents.